Le Tolfetano

Quizz
Le horse ball
La cravache est interdite lors d’une partie de horse ball ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Le cheval Tolfetano tient son nom du village de Tolfa qui s’étend sur une zone comprise entre Rome et Viterbe. L’origine de la race est très ancienne, elle est connue depuis l’époque étrusque. D’après les différents apports de type, on peut y retrouver des influences tels que les chevaux Berbères du temps de la Rome antique, puis d’autres importations probables durant la domination des papes et pendant l’occupation française.

La sélection naturelle dans un milieu des plus hostiles et les ressources insuffisantes, ainsi que la tradition locale, a permis la conservation de ce patrimoine génétique.

D’un point de vue historique, le Tolfetano a été utilisé pour les travaux des champs, comme montures du « Butteri » (gardien de bétail italien) pour accompagner le bétail et comme animaux de somme et de tir léger. Mais il était surtout utilisé pour le dépiquage, travail pour lequel il était très apprécié dans la région de Viterbe et les pays voisins.

Cette race locale reste à petit effectif, avec un peu plus de 1280 individus seulement en 2012.

■ La morphologie et le caractère

Le Tolfetano mesure entre 1,45 mètre et 1,55 mètre au garrot, soit 1,50 mètre en moyenne pour les mâles et 1,47 mètre en moyenne pour les juments. Sa robe, qui peut comporter quelques marques blanches, est généralement bai ou bai foncé, mais elle peut être aussi noire, alezane ou grise.

Ce poney a une tête légèrement convexe ou rectiligne, une encolure assez courte, large et musclée, un poitrail plutôt étroit, des épaules courtes, une croupe large et des membres plutôt courts.

Les crins de la crinière et de la queue sont épais.

Le Tolfetano est vif et généreux, et il s’adapte bien. C’est un poney agile, avec un pied sûr qui est robuste. Forgé par une environnement quelquefois difficile, la race est frugale et résistante.

■ L’utilisation

Traditionnellement utilisé pour le travail du bétail par les gardiens italiens (nommé Butteri), il s’agit d’une bonne monture pour le loisir qui est très polyvalent.

C’est également un bon poney d’instruction apprécié des centres équestres.

Il peut aussi convenir à l’attelage léger.

Il est quelquefois élevé pour la production de viande.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com