Le Shire

Quizz
La jument
Le poulain se lève quelques minutes après la rupture du cordon ombilical ?

Citation cavalière
« Tous les hommes naissent égaux mais les meilleurs deviendront cavaliers. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Il y a des milliers d’années, existait en Angleterre une forte variété du cheval connue comme « Grand Cheval ». A cette époque reculée, le cheval n’était pas employé aux travaux de l’agriculture ni aux labeurs pénibles que remplissait le boeuf. Les termes de « cheval de guerre » et de « grand cheval » étaient synonymes dans le passé.

Pendant les règnes d’Edouard III, Richard II et Henry VII, des actes du Parlement maintinrent et réglèrent la taille et la constitution des forts chevaux. Plus tard, l’importation de grands étalons des Flandres et de Hollande fut admise dans le même but. Sans doute quelques personnes ont objecté que le fait même de ces importations pour la reproduction tend à démontrer que le cheval Shire n’est pas une race distincte. Mais si cet argument est bon, ce sera le cas de presque toutes les races de chevaux.

C’est par la sélection et l’union entre eux, pendant les générations successives, de ces grands animaux de trait, que le cheval Shire de nos jours a le droit de réclamer son titre. L’enregistrement des généalogies a le même objet en vue.

Dans l’année 1755, un étalon Shire, connu sous le nom de Packington Blind Horse, fut très remarqué. Ce cheval était de couleur noire, de formes puissantes, et mesurait environ 1.70 mètre au garrot. Un certain Bakewell semble avoir été un des ancêtres du vieux cheval Shire. Beaucoup de ces animaux étaient de couleur foncée ou noire.

La Société du cheval Shire a été fondée en 1878 et publiait annuellement un volume de son Slud Book dans lequel était enregistré les généalogies des Shires.

■ La morphologie

Les chevaux Shire ont les yeux brillants mais avec une expression douce , le corps massif, les flancs courts, les reins garnis de muscles bien développés. Dans l’action, le pas doit être vif et sûr, le trot doit être libre et aisé.

En un mot, le Shire doit être long, bas, large et posséder un système musculaire puissamment développé, il doit avoir de bons pieds, c’est indispensable, et c’est même un point très important à observer lorsqu’on examine des Shires, et, par le fait, n’importe quel cheval.

Sa tête est légèrement busquée et allongée, avec de grands yeux, de longues oreilles et un front large. Son encolure longue et puissante, ses épaules sont inclinées, son poitrail est large, son dos est court, son arrière main est puissante avec une croupe inclinée et arrondie et ses membres sont longs. Les crins de sa crinière et de sa queue sont longs. Ses fanons sont raides et soyeux, ils remontent haut sur les membres et ses sabots sont larges.

Ce sont ses membres, son corps rond, épais et compact, avec son poil soyeux sur les jambes, qui distingue le Shire du Clydesdale.

C’est un cheval particulièrement gentil et patient, qui sait être agile et puissant. Il semble même incroyable qu’un animal aussi fort et lourd soit si facile à conduire, à tel point qu’il n’est pas rare de voir des enfants et des femmes de petite stature l’utiliser comme monture. Il bénéficie d’une bonne longévité.

■ L’utilisation

Le Shire est utilisé comme cheval d’attelage et d’apparat, dans les concours de show et auprès des brasseurs implantés au cœur des villes, ainsi que pour le travail dans les fermes « des épreuves et concours de labour ».

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
Élevé sur l’île de Yonaguni et sur les îles de Ryukyu au Japon, le Yonaguni est une race très rare.
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Le Camargue est le dernier représentant vivant à l’état sauv...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
Un cheval qui se détend...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Le site « Au coeur des Chevaux » est géré par l’association Loi 1901 « Site et Vous » enregistrée sous le numéro W223001965 à la sous-préfecture de Lannion (22).
Reproduction interdite ® 2016 - 2017 Site-et-vous.com