Le Shetland

Quizz
La jument
La jument peut accepter le mâle en dehors de la période du cycle œstral ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Le Shetland est originaire d’Écosse et de la Norvège en pleine Mer du Nord. Ce poney y broute l’herbe des îles sauvages, balayées par les vents glacés, probablement depuis l’ère glaciaire. Les premières preuves de sa présence sur les îles Shetland remontent à l’Âge de Bronze. On pense que des chevaux des steppes eurasiennes s’y seraient introduits lors de l’ère glaciaire. Certaines théories disent que des chevaux Espagnoles ou Arabes s’y seraient échoués pendant les croisades. Les races norvégiennes ont très certainement influencé le Shetland tel que nous le connaissons aujourd’hui, car au Moyen Âge, il existait déjà des relations commerciales entre la Norvège et les îles Shetland.

Lord Londonderry créa le premier élevage de poneys Shetland destinés au travail des mines, un peu plus grands et plus massifs que ceux que l’on trouve à l’état sauvage, arborent une couleur la plus souvent noire. Il devient alors un poney prisé dans beaucoup de pays d’Europe et s’exportera même au-delà des ces frontières. Dans les années 1960, la principale utilisation du Shetland par l’homme est le loisir.

■ La morphologie et le caractère

La tête est bien ciselée, le front est large, les petites oreilles bien placées sont portées hautes, les naseaux sont larges et bien ouverts. La crinière, le toupet et la queue sont abondamment pourvus de crins durs et denses. L’encolure est musclée, massive, avec une bonne sortie de garrot, le poitrail est large et profond, le dos est court, les reins sont puissants et larges. Les membres sont forts, les pieds sont ronds, avec une corne dure et très résistante.

Les allures sont libres, énergiques, souples et régulières. Il est rustique, docile, équilibré et peu impressionable. Sa petite taille s’explique par le climat et l’environnement sur ces îles. Les Shetland s’est adapté afin de résister au mieux à la nourriture pauvre et aux conditions de vie difficiles.

■ L’élevage

En France, la Bretagne, la Normandie, le Centre et l’Auvergne sont les régions ou il y a le plus d’éleveurs. Les élevages sont de petites tailles et ont été multipliés par deux ces dix dernières années. Il est très répandu dans le reste du monde.

■ L’utilisation

Autrefois, le poney Shetland était utilisé principalement pour les travaux des champs et comme moyen de transport. Son poil et ses crins servaient à confectionner des vêtements. Il est ensuite exploiter dans les mines de charbon pour tracter les chariots. Au début du XXème siècle, il arrive dans les cours royales britanniques pour servir de jeux et de compagnie aux enfants.

Le Shetland est une monture idéale pour les enfants. La maniabilité du Shetland, sa morphologie et sa puissance s’adaptent parfaitement à l’attelage, pour l’apprentissage, sous la selle, à l’obstacle, pour la mise en confiance, les pony games, les jeux.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com