Le Shan

Quizz
L’alimentation
L’avoine contient de la carotène et de la vitamine B ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Sans doute d’origine Mongol, le Shan est une race ancienne qui a été mélangée avec beaucoup d’autres races et qui bénéficiait autrefois d’une excellente réputation, le congrès américain lui même a transmis un rapport en 1907, dans lequel était écrit que la race faisait partie des « meilleurs poneys élevés en République de l’Union du Myanmar ». Nommé dans son pays d’origine « Shan myinn », ce qui veut dire « cheval Shan », il est aussi quelquefois appelé « Pegu » ce qui fait référence à la région de Bago dont certains sont originaires.

Élevé dans l’État du Shan à l’est du Myanmar, dans une zone limitrophe de la Chine, du Laos et de la Thaïlande, le Shan est une race locale qui se porte plutôt bien.

■ La morphologie et le caractère

Mesurant en moyenne 1,32 mètre, le Shan, qui ressemble au Manipur en plus grand, est bai, bai foncé, alezan, gris ou noir.

Sa tête légère a un profil rectiligne, son garrot est peu marqué, son poitrail est large, ses épaules sont assez droites, son dos est quelquefois long, ses membres sont fins et ses sabots sont petits.

Généralement docile mais quelquefois inconstant, le Shan est un cheval endurant et robuste qui est bien adapté à la vie en montagne, toutefois il n’est pas très rapide et ses allures sont loin d’être confortables.

■ L’utilisation

Cheval à tout faire par excellence, le Shan convient sous la selle, à l’attelage et au bât.

Autrefois utilisé pour le polo, principalement par les colons, il fait aujourd’hui une bonne monture pour les enfants grâce à sa petite taille.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com