Le Muraköz

Quizz
L’alimentation
L’avoine contient de la carotène et de la vitamine B ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Race récente, le Muraköz, dont le nom voit ses origines à la rivière Mura, a été développé avec le croisement de chevaux locaux, comme le Mur Islands, et le Norique, le Percheron, l’Ardennais, le Flamand, le Belge et le Norfolk, mais également avec le Demi Sang Hongrois et l’Arabe. Afin de limiter des éventuels problèmes de consanguinité dans l’élevage, il a aussi été croisé avec le Franches Montagnes, c’est ainsi que deux étalons suisses ont été exporté vers le Hongrie en janvier 2012.

Élevé dans le sud de la Hongrie et a Comitat de Medimurje en Croatie, le Muraköz était dans le passé l’un des chevaux de trait les plus connus et le plus répandus à travers le monde, avec un effectif de 20% de la population équine de Hongrie. Malheureusement, leur nombre a terriblement baissé et continue de nos jours à diminuer, effectivement on comptait 55 individus au total, dont 3 étalons seulement en 2013. L’impact de la Seconde Guerre mondiale à eu raison du Muraköz où beaucoup d’entre eux furent tués.

■ La morphologie et le caractère

Parfois appelé sous l’ancien nom Cheval de l’Île de Mura, Mur Island ou Mura, le Muraköz, qui mesure entre 1,55 mètre et 1,65 mètre, est un cheval de trait compact et rond qui a un poids qui oscille entre 650 et 800 kilogrammes, il est généralement alezan avec une grande proportion de crins lavés et des jambes claires et peut également être bai, noir ou gris clair. Sa tête au profil rectiligne est longue et large avec de grands yeux, son encolure est courte, son garrot est discret, son poitrail est large, sa croupe double est très inclinée, sa queue est basse, ses membres sont courts et ses sabots sont grands.

Rapide pour un cheval de trait, le Muraköz est un cheval docile qui fait preuve d’une grande puissance. Facile a entretenir, il bénéficie d’une bonne sante.

■ L’utilisation

Excellent cheval d’attelage et de débardage, le Muraköz était par le passé très réputé comme cheval de traction, en particulier pour le labour, mais la généralisation de la mécanisation à vu son utilité disparaître, et il est désormais, comme on peut le déplorer pour beaucoup de chevaux de trait, destiné à la boucherie.

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com