Le Monchino

Quizz
Le horse ball
Il n’est pas possible de jouer au horse ball sur une pelouse ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Le Monchino est une race de poney rustique originaire de Cantabrie, communauté autonome de l’Espagne. Vestige des chevaux traditionnels de la région, il est très proche de l’Asturcón. Il s’agit d’une race très ancienne qui provient des anciens chevaux élevés dans le nord de l’Espagne et a sans doute reçu une influence Celte, entres autres de l’Exmoor.

Son adaptation à son milieu naturel a longtemps permis à ses propriétaires de lui faire effectuer les taches agricoles à peu de frais. De nos jours, il continue à être élevé en semi-liberté dans les montagnes. La race est très menacée puisqu’on ne comptait en 2011 que 782 individus dans le monde.

■ La morphologie et le caractère

Le Monchino peut être de différentes nuances de bai, il peut aussi être noir, avec quelquefois une tache blanche au niveau de sa tête et aussi des petites balzanes. Il a une grande tête au profil rectiligne ou légèrement concave avec de grands yeux, des petites oreilles et des lèvres épaisses. Son encolure est courte et forte, son poitrail est large, son dos parfois légèrement ensellé, sa croupe est large, courte et inclinée et sa queue est attachée bas. Il a des membres fins avec de petits sabots et il a souvent un ventre qui est volumineux. Les crins de sa crinière et de sa queue sont abondants et il arbore une barbe en hiver.

Le Monchino reste un animal semi-sauvage et c’est un cheval de montagne qui est très rustique. On en trouve surtout en Cantabrie en Espagne, mais aussi au Pays Basque, en Castille et León et en Asturie.

■ L’utilisation

Après avoir été apprivoisé, il peut faire un bon cheval d’attelage, mais aussi une bonne monture d’instruction tout particulièrement adaptée aux enfants, mais il est généralement élevé pour sa viande.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com