Le Maremmano

Quizz
Le dressage
La monte amazone n’est pas autorisée en compétition de dressage ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Le Maremmano serait issu de croisements entre des juments locales d’origine étrusque et des Barbes, pour plus tard être croisé avec du Norfolk Trotter et du Napolitain, et ensuite dans un passé proche, avec le Pur Sang Anglais. Au moyen d’un nouveau croisement avec le Pur Sang Anglais, les éleveurs obtiennent une amélioration de la race dont en résultera un cheval plus sportif, mais moins rustique.

Le Maremmano est le cheval de travail des gardiens de bétail de Maremme en Italie nommé les « Butteri ». Les poulains sont en général élevé en semi liberté, dans la région de la Toscane en Italie, avant d’être débourrés. Malgré que la race soit plutôt populaire dans son pays d’origine, elle reste tout de même assez rare avec seulement 2 500 individus environ.

■ La morphologie et le caractère

Plus souvent bai, bai foncé ou noir et parfois pangaré, le Maremmano à une taille qui oscille entre 1,60 mètre te 1,72 mètre. Sa tête longue est souvent convexe, son encolure est forte à la base, son garrot est plutôt marqué, son poitrail est large, ses membres sont tout particulièrement solides, sa croupe est oblique et ses sabots sont durs.

Le Maremmano est un cheval courageux qui est travailleur et énergique, il est tout aussi robuste qu’il est endurant. Même si il peut afficher un caractère affirmé et quelquefois vif, il a un excellent caractère, volontaire et calme, typique des chevaux de tri du bétail, ainsi que la maniabilité et la réactivité qui les caractérisent. A côté de cela il reste un bon sauteur, il est frugal, donc se contente de peu, et il est parfaitement adapté au climat de sa région qui peut parfois être difficile.

■ L’utilisation

Le Maremmano est très polyvalent, comme la plupart des chevaux de tri de bétail. En plus de ses capacités dans ce domaine, il est utilisé sous la selle, l’attelage léger, la randonnée et par la police montée. La culture équestre qui entoure le Maremmano est une équitation de travail et les « Butteri ».

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com