Le Kaimanawa

Quizz
Le membre antérieur
Le métacarpien principal est un os court ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

En 1814, les premiers chevaux sont arrivés en Nouvelle Zélande, qui des années plus tard ont été croisés avec plusieurs autres races de chevaux. Entre 1858 et 1875, ces chevaux ont été croisés avec des poneys d’Exmoor, apportées à la Nouvelle Zélande par George Gwavas Carylon. Le résultat fut la Carylon poney ainsi nommé qui était une petite et vraiment robuste poney.

Les années suivantes deux étalons gallois ont été croisés avec des juments Carylon. En 1870, un étalon et plusieurs juments ont été libérés par Sir Donald Mc Lean. Ce fut la naissance des chevaux sauvages en Nouvelle Zélande et à partir de là ils ont pu se reproduire naturellement.

De temps en temps les chevaux en provenance d’autres fermes ont été libérés ou se sont échappés des écuries et ont influencé la race. Ensuite des chevaux Arabes aussi ont été croisés avec les chevaux sauvages. Le résultat de tous ces croisement est devenu le Kaimanawa. Il est beaucoup plus fort que l’ancienne race.

■ La morphologie et le caractère

Le Kaimanawa offre une grande variété de couleurs de robe et ont une forte musculature, avec une encolure courte et très musclé dans l’ensemble. Cependant, la tête est caractérisée par des yeux expressifs et un large front. Les pattes sont longues et les sabots sont de petite taille et robuste.

Certains de ces chevaux sont vraiment élégant et impulsif de sorte que l’on peut facilement voir l’influence de la race Arabe. C’est un cheval curieux de tout et l’on peut facilement rendre enthousiaste au sujet de nouveaux exercices. En raison de sa grande intelligence et sa capacité de compréhension rapide, il reste dans une nouvelle situation, calme au lieu de tomber dans la panique. Sa robustesse, sa puissance et son équilibre s’ajoute aux qualités de ce cheval au comportement sympathique.

■ L’utilisation

Le Kaimanawa se révèle un cheval de selle polyvalent. Si son dressage nécessite patience et expertise, il offre ensuite de nombreuses possibilités d’utilisations en fonction de son modèle. Les chevaux de petite taille font de bonnes montures pour les enfants et les adolescents, alors que les plus grands sujets peuvent s’avérer d’excellents compétiteurs en saut d’obstacles, en concours complet ainsi qu’en dressage.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com