Le Kabardin

Quizz
Le dressage
La pirouette peut s’exécuter au galop ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Le peuple des Kabardes pratiquant l’élevage du Kabardin occupe le Caucase du Nord, région située dans la nouvelle République de Kabardino Balkarie, d’où le nom de Kabardin, pour ce cheval de selle, qui est originaire du Caucase septentrional.

Cette race de montagne, descendante du Tarpan primitif (cheval autochtone robuste) existait déjà bien avant le XVème siècle.

Au début du XXème siècle, après avoir subi de lourdes pertes lors de la Révolution de 1917, la race fut sauvée après que des apports de sang de l’Arabe, du Karabakh et du Turkmène. Elle a même été employée pour améliorer des races comme le Terek.

Le Kabardin, qui est élevé par les tcherkesses depuis ses origines, se distingue par la sûreté de son pied et sa bonne volonté à supporter des charges que la plupart des autres considéreraient comme impossibles à transporter par un cheval.

Lorsqu’il est croisé avec le Pur Sang, il est alors nommé Anglo Kabardin, ce qui donne un excellent cheval de course.

■ La morphologie et le caractère

Ce cheval docile, obéissant est vigoureux, agile et doté d’une étonnante résistance, est de surcroît calme, intelligent et indépendant. Son pied est sûr, son sens de l’orientation est exceptionnel et son action est souple et confortable.

La tête est plutôt longue avec un profil rectiligne ou convexe. Les ganaches sont un peu prononcées, les naseaux sont bien ouverts, les oreilles sont longues avec la pointe légèrement tournée vers l’intérieur et les yeux sont petits.

Son corps, de type médioligne, est très puissant, son encolure assez longue est musclée. Il a une bonne arrière main, des membres assez courts, très durs et solides. Son ossature est bonne et ses articulations sont sèches, ses sabots sont très durs et la queue attachée bas.

Sa robe fine est généralement baie, bai foncé et parfois noire, alezan brûlé ou grise plus rarement. Ses crins sont généralement ondulés.

■ L’utilisation

Ce cheval de selle est idéal pour les terrains montagneux, sert pour le trait léger, l’attelage et convient au sport équestre, notamment d’endurance.

On l’utilise aussi comme animal de bat et le lait des juments.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com