Le Fjord

Quizz
Le pansage du jeune cheval
Certains chevaux n’acceptent jamais l’étrille ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Le Fjord, qui est l’une des plus anciennes races de poneys, possède des origines lointaines et floues. On le nommais cheval des Vikings car il était utilisé pour la guerre. Il montre une étonnante ressemblance avec les chevaux peints sur les parois des grottes de l’âge glaciaire, il y a près de 30000 ans. Il est probable qu’il descend des chevaux primitifs et sauvages du nord de l’Europe.

C’est dans l’ouest de la Norvège, d’où il tire son nom, que commence son histoire officielle, sous le nom de « Vestlandhesten ». Le Fjord fait l’objet depuis le XVIIIème siècle d’une sélection visant à accroître sa taille.

Jusqu’au milieu du XIXème siècle, le modèle du Fjord évolue. Sa taille et sa morphologie connaissent de nombreuses variations. En 1843, la création à Hjerkin d’un Haras National marque le début de l’élevage organisé en Norvège, dans le but surtout d’améliorer la race.

Quelques étalons, ont marqué ce début d’histoire. Parmi eux on trouve, Rosendalborken, né en 1863, qui présenté à l’age respectable de vingt ans à une exposition à Hambourg, laissa une très forte impression sur les spectateurs ou Njal 166, né en 1891, qui est actuellement présent dans la lignée de chaque cheval Fjord au monde. Le premier Stud Book est ouvert en 1910 en Norvège.

Aujourd’hui encore le Fjord a une place importante en Norvège, il est beaucoup considéré comme un symbole national. Il a été importé dans de nombreux autres pays. Une dizaine d’entre eux ont d’ailleurs des associations officiellement reconnues, avec des Stud books.

■ La morphologie et le caractère

Le Fjord est trapu a des allures souples et un type général. Une raie de mulet qui commence entre les oreilles, traverse la crinière et court le long du dos, jusqu’au toupet. Les membres sont généralement noirs, souvent rayés avec une crinière bicolore. Il s’agit d’une marque primitive essentielle.

La crinière doit être taillée en brosse. Plus qu’une tradition fantaisiste, il s’agit d’une tradition ayant des raisons esthétiques et pratiques. En effet, cette coupe en arc de cercle a pour but de mettre en valeur la courbe de l’encolure mais aussi de dégager le garrot afin de ne gêner ni le harnachement, ni les doigts du cavalier. Surtout, cela confère au Fjord toute son identité.

La tête est petite mais large avec des oreilles espacées et un regard doux. Son encolure est courte et musclée, son garrot peu saillant, son dos et ses membres sont forts et ses sabots sont durs. Sa crinière est épaisse, sa queue est longue et fournie et il possède des fanons assez développés.

Les allures sont amples, énergiques et rythmées.

La couleur de la robe est une caractéristiques du Fjord. La couleur isabelle domine et se décline en différentes nuances. Les variations de couleurs sont au nombre de cinq.
  • Isabelle › La robe la plus répandue. La bande de crins au milieu de la crinière, ainsi que la raie de mulet sont particulièrement foncés, noir ou marron sombre.
  • Isabelle Alezanée › Elle est rousse jaunâtre. A la différence de la couleur isabelle, la bande centrale de la crinière et la raie de mulet sont plutôt rousses. Les crins sont souvent plus clairs voir blonds.
  • Souris › La plus facile à distinguer. Comme son nom l’indique, les individus de cette couleur ont les poils gris.
  • Isabelle Pâle › Très proche de la couleur isabelle, il s’agit d’une variation plus claire. La robe est presque blanche et la raie de mulet grise ou noire.
  • Isabelle Jaune › Également une variation plus claire mais de l’isabelle alezanée. Très rare, elle se caractérise par une raie de mulet très pale. On peut aussi rencontrer des Fjords à robe bai ou noire.

■ L’utilisation

Auparavant, le Fjord n’était pas un cheval de loisir mais un cheval de travail. Il était utilisé comme cheval de guerre, pour l’agriculture, comme cheval de poste ainsi que de transport de marchandises.

De nos jours, il est utilisé pour l’attelage, la randonnée et les disciplines associées Trec, endurance et toute les disciplines de loisirs.

Il peut être un très bon cheval de centre équestre, utilisé par des enfants comme par des adultes, sur des disciplines variées comme le dressage, le saut d’obstacles, la voltige, mais aussi en compétition sur ces même disciplines.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com