Le Chincoteague

Quizz
Les chevaux sauvages du paléolithique
Le premier rapport entre l’homme et le cheval était celui du chasseur et de la proie ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Le Chincoteague, appelé de cette façon sur l’île de Chincoteague et Assateague sur l’île du même nom, a fait l’objet de beaucoup de spéculations quand à son origine. Longtemps, une majorité a pensé que la présence de ces animaux sur ces îles étaient la cause du naufrage d’un bateau où des chevaux rescapés se seraient installés, d’autres on été jusqu’à dire qu’il descendait du Pottock. Ces deux versions sont erronées, car le Chincoteague a été transporté sur ces îles, au XVIIème siècle, par des colons qui souhaitaient se soustraire au paiement d’une taxe.

Chaque année était organisée une fête, et ceci depuis le XVIIIème siècle, où les fermiers réunissaient ces chevaux pour les capturer, et de nos jours, elle est encore populaire, le moment attendu étant lorsque les poneys, poussés par les cow boys, nagent entre les deux îles Assateague et Chincoteague en passant par le bras de mer qui est le plus étroit pour ensuite procéder à une vente aux enchères.

Afin d’éviter trop de consanguinité, vingt Mustangs furent mis en liberté parmi les troupeaux et un peu plus tard ce fut des Arabes.

Aujourd’hui il y a environ 1300 individus de cette race, 300 sur l’île et le reste sur le continent. Sans le savoir, Marguerite Henry en rédigeant le livre « Misty of Chincoteague », qui a été publié en 1947, a assuré un avenir rassurant pour cette espèce en rendant ces chevaux sauvages célèbres.

On trouve ces chevaux sur les îles Assateague et Chincoteague, sur la côte de la Virginie ainsi que quelques autres élevages au États Unis.

■ La morphologie et le caractère

Le Chincoteague est un cheval indépendant, intelligent qui devient docile une fois débourré. Il est rustique et résistant, fait preuve de sobriété et à la capacité de se nourrir d’algues pour survivre.

Il est souvent pie noir ou pie alezan, mais toutes les couleurs de robes sont possibles.

Sa tête est longue et son profil rectiligne qui peut quelquefois être concave, est ornée de petites oreilles. Son encolure est courte, ses membres fins et sa croupe est assez inclinée et ronde.

Les crins de la crinière et de la queue, portée haut, sont fournis.

■ L’utilisation

Lorsqu’il est domestiqué, il convient bien aux jeunes cavaliers ou aux adultes de petites tailles principalement comme cheval de selle.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com