Le Belge

Quizz
Le squelette
Un cheval vivant en box n’à pas besoin de complément en vitamine D dans sa ration alimentaire ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Le trait Belge (quelquefois nommé Brabançon) est le descendant des destriers du Moyen Âge qui portaient les chevaliers en armure. Il en existait autrefois plusieurs types, la lignée « Gros de la Dendre », la lignée des « Gris de Nivelle », la lignée du « Gris du Hainaut » et la lignée « Colosse de Méhaigne ». C’est le mélange de ces types a donné le trait Belge

Autrefois, la race à contribué à la création ou à l’amélioration d’autres chevaux comme le Suffolk Punch ou le Clydestale. Sa puissance en faisait le cheval agricole de prédilection avant la généralisation de la motorisation.

En refusant de croiser leur race, les belges ont réussi à lui conserver sa pureté et ses spécificités. Le Stub book belge existe depuis 1885, il existe aussi le Stud Book de Belge américain qui lui a été ouvert en 1887.

La race est considérée comme un patrimoine génétique national en Belgique pour cette raison son élevage est soutenu par l’État. Le trait belge fait partie des races qui se portent relativement bien malgré la rareté des individus, elle compte en effet un millier de naissances par an.

■ La morphologie et le caractère

La tête est bien proportionnée et plutôt légère en comparaison avec la masse du cheval. Les oreilles sont petites et fines, droites, un peu en avant et attentives. L’encolure est puissante, assez lourde et bien large à la base ce qui fait qu’il semble un peu court par rapport au tronc rassemblé. Le dos large et court est légèrement courbé en passant vers les hanches fortement musclées.

La croupe est légèrement déversée vers des membres qui sont solides avec des articulations larges, des canons plutôt courts, des paturons assez courts et des sabots larges et durs. Le cheval de trait Belge a le squelette solide, une musculature puissante, une taille assez grande et un tempérament calme mais éveillé.

■ L’utilisation

Le trait Belge est un puissant cheval d’attelage, utilisé quelquefois en concours de traction. Bien que ce ne soit pas son utilisation principale, il peut aussi être monté.

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com