L’Orlov

Quizz
La ligne du dessus
En début de puberté la croissance est bien plus rapide au niveau des membres antérieurs ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Créée au XVIIIème siècle par le comte Alexis Orloff (ou Orlov), le cheval Orlov a été créé dans l’objectif de surpasser les autres races de trotteurs. Issu de différents croisements entre des étalons Arabes et des juments en provenance des Pays Bas, du Danemark, mais également celle de race Pur Sang Anglais et Arabe. En 1778 et après plusieurs croisements naquit Bars Ier, qui se révéla excellent au trot et devint ainsi le premier descendant d’une longue lignée d’Orlov.

Autrefois très répandu et élevé en Russie et en Ukraine, l’Orlov est l’un des races les plus importantes en Russie avec plusieurs milliers d’individus et bénéficie d’une bonne popularité hors de son pays d’origine. Toutefois, les effectifs ont considérablement diminué, en effet, il reste environ de 800 juments, ce qui demeure très préoccupant.

■ La morphologie et le caractère

Mesurant entre 1,53 mètre et 1,72 mètre, l’Orlov, qui est un cheval puissant, est le plus souvent gris pommelé, mais également noir, bai et rarement alezan. Sa tête au profil rectiligne a un front large, de grands yeux et de petites oreilles, son encolure longue est portée haut, son poitrail est large, ses épaules sont droites, son dos est long, ses membres longs sont solides, sa croupe est musclée, sa queue est attachée haut et ses sabots sont grands. Les crins de sa crinière et de sa queue sont fournis.

Excellent dans sa discipline, docile et énergique, l’Orlov est rapide et endurant. Il bénéficie d’une bonne longévité et les juments sont particulièrement fertiles. C’est un cheval qui est parfaitement adapté au climat de son pays d’origine.

■ L’utilisation

Même si sa principale vocation est la course de trot dans lequel il excelle, l’Orlov est de plus en plus utilisé à l’attelage léger, principalement pour tirer les troïkas, et comme cheval de selle.

L’Orlov
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com