L’Islandais

Quizz
Les courses hippiques
Il n’y a pas de suspension sur un sulky (véhicule léger tracter par les trotteurs) ?

Citation cavalire
Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent.
Voir les citations  
Coup de cur
Notice
Les dmarches officiels doivent se faire auprs de lIFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilites vous guider dans ce domaine.

Le site Au cur des chevaux a t ralis avec le plus grand soin. Si malgr la vigilance dont il a fait lobjet certaines informations taient incompltes ou errones, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

L’histoire de l’Islandais est lie la colonisation de l’Islande par les Vikings qui dbute au IXme sicle. Cette race est issue du croisement de chevaux d’origine nordique, est apparente au Fjord et au Tarpan, avec des poneys des les britanniques rapports en butin par les Vikings.

En 982, le parlement islandais l’Althing vote plusieurs lois dont celle interdisant l’importation de chevaux d’Islande, l’levage se poursuit alors en vase clos sans apport de sang tranger. Les chevaux dveloppent d’ailleurs une grande rsistance la consanguinit.

Il est facile d’affirmer que l’Islandais est donc de race pure depuis plus d’un millnaire. Ainsi isole de longue date, ce qui est trs rare, la race a conserv le Tlt et l’amble, allures habituelles sur le continent europen jusqu‘ la Renaissance.

Aprs l’ruption du Laki, en 1783, environ 70 % des chevaux de l’le sont tus par empoisonnement de cendres volcaniques et par la famine. Les survivants se nourrissent alors de lichen, d’algues marines, voire de dbris de poissons, djouent les piges naturels des sols. Cette slection naturelle permettra de conserver les individus les plus rsistants et la population se reforme lentement durant le sicle suivant.

A la fin du XIXme sicle, des chevaux Islandais sont exports pour travailler dans les mines cossaises et polonaises. Trs vite, le caractre volontaire, travailleur et son pied sr l’amnent hors des mines, pour un travail de loisir.

■ La morphologie et le caractre

La taille de l’Islandais est de 1.35 mtre au garrot en moyenne et il possde une grande facult d’adaptation. Il est endurant, fougueux et a conscience de sa propre valeur. Mais il a aussi bon caractre, il est patient et surtout, il aime les enfants.

Il a une grande tte au profil rectiligne avec de grands yeux et de petites oreilles. Son encolure est courte et son garrot peu marqu. Ses membres sont rsistants et ses sabots solides. Les crins sont longs trs fournis et pais, avec un toupet abondant, la queue est attache bas et sa crinire est double. Son pelage d’hiver est dense.

En plus des allures questres normales, le pas, le trot et le galop, l’islandais matrise galement le tlt et souvent l’amble. Alors que le tlt est inn, l’amble n’est quant lui pas matris par tous les poneys Islandais. L’Islandais atteint une vitesse digne d’un galop bride abattue. Si l’assiette est bonne, le cheval ne secoue presque pas le cavalier, ce qui est trs confortable pour celui ci, et permet de voyager sur des longues, distances.

■ L’levage

La premire socit d’levage islandaise est fonde en 1904 et le premier registre d’levage, tabli en 1923. Jusqu’ l’introduction des voitures dans les annes 1940, il est le seul moyen de transport et aussi l’outil le plus utilis pour le dveloppement du pays. Dlaisss par les Islandais lorsque les premiers vhicules sont imports sur l’le, l’effectif des chevaux dcrot notablement et passe de 70.000 individus 30.000 dans les annes 1970.

Mais les Islandais ne peuvent se rsoudre l’abandonner et orientent alors l’levage des chevaux pour un usage de loisir et de sport. L’Islandais est un vritable joyau national et permet de runir toute la famille autour de nombreuses rencontres populaires, festives et sportives. Aujourd’hui, on compte une population d’environ 75 000 chevaux sur le sol islandais.

■ L’utilisation

Il est bon pour les courses, aussi bien de plat que d’obstacles, sans compter les prsentations des talents de cheval d’allure. Certains chevaux sont encore levs pour leur viande, notamment destination du march Japonais. Enfin, l’Islandais est toujours utilis par les fermiers pour rabattre leurs moutons dans les hautes terres d’Islande, bien que la plupart des chevaux soient utiliss pour la comptition et l’quitation de loisir.

Rechercher
Article la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire larticle  
Vido de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ...
Voir la vido  
Arrt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir limage  
Aimer notre page Facebook
pingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affiches sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont donnes titre indicatif exclusivement. Pour plus dinformations consultez les informations lgales.
Reproduction interdite 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com