L’Haflinger

Quizz
L’Équifun
La cravache est interdite dans les épreuves d’Equifun ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Dès le moyen Âge, les textes témoignent de la présence de petits chevaux au Tyrol du Sud. En 1342, Louis IV de Bavière se maria avec Marguerite de Maultasch, princesse du Tyrol. A cette occasion, il offrit un de ces chevaux à son fils Louis de Brandebourg. Cette race originelle fut certainement croisée avec des Noriques et des étalons orientaux. Les premiers chevaux sont apparus en 1282, ils ne prirent le nom de Haflinger qu’a la fin du XIXème siècle, qui vient du nom du village d’« Hafling Bei Meran ».

En 1873, Joseph Folie, un modeste agriculteur de Schluderns près de Hafling, fit conduire sa jument à la saillie. L’étalon choisi fut un demi-sang Arabe à la robe dorée du nom d’El Bedavi XXII. Né en 1868 en Hongrie et acheté par le dépôt d’étalons de StadlPaura en 1872.

En 1874 naîtra dans l’écurie de Joseph Folie, un magnifique poulain qui deviendra le père fondateur de la race haflinger. On le l’appela « Folie » en l’honneur du fermier. Un décret du ministère de l’agriculture datant du 2 mai 1898 instaura l’appellation officielle de la race « Haflinger ». En 1904, le premier syndicat d’élevage fut créé à Mölten près de Hafling.

La première guerre Mondiale influe sur le programme d’élevage. En 1919, à l’issue du traité de paix et des accords de Saint Germain, la partie sud du Tyrol est rattachée à l’Italie. La ville d’Hafling est rebaptisée Avelengo et le Haflinger prend le nom d’Avelignais. Cette nouvelle frontière est dramatique, elle sépare les juments des dépôts d’étalons. Malgré tout, l’élevage de l’Haflinger continu dans le Tyrol du nord resté autrichien. Le Tyrol du sud tente aussi de continuer l’élevage sous le nouveau nom d’Avelignais.

En 1926, le Stud Book officiel du Haflinger est crée. Un centaine de juments y sont inscrites sous le nom de « Original Haflinger Studen ». Une centaine d’autres, achetées au Tyrol Italien par les Autrichien rejoignent ce même Stud Book en 1927 et en même temps la mise en place des septs lignées est faites.

La deuxième guerre mondiale éclata et la demande de l’armée en chevaux devint importante. Le Haflinger va devenir un excellent cheval militaires. Après 1945, Otto Schweisgut est élu à la présidence de l’association des éleveurs. C’est à lui que reviendra l’honneur de reconstruire et de faire connaître la race. Durant 40 ans, et avant de céder sa place à son fils Johannes, il œuvrera à la valorisation du Haflinger moderne au Tyrol et à travers le monde.

Dès son élection, Otto Schweisgut doit faire face aux conséquences des accords d’après guerre. La victoire alliée contraint le Tyrol à la tutelle américaine. Ces derniers font alors main mise sur le centre d’élevage de Zams ou stationnent une centaine d’étalons que la pénurie alimentaire contraint à l’abattage. Otto Schweisgut aura l’autorisation d’en sauver une trentaine. Trente chevaux qui disparaîtront mystérieusement quelques mois plus tard. Les éleveurs ne se découragent pas pour autant et une nouvelle sélection est entreprise au sein du cheptel restant. En parallèle, un centre de reproduction est créé à Ebbs et des règles strictes d’élevage sont misent en place. Dès lors les étalons deviennent propriété du Tyrol et leur détention se trouve interdite aux éleveurs particulier.

La seconde moitié du XXème siècle est aussi pour le Haflinger le début d’une véritable conquête internationale. En 1961, un grand show est organisé à Innsbruck. Le Haflinger commence à s’exporter  en France, en Allemagne, en Suisse et en Yougoslavie. En 1958, l’Haflinger arrivent aux États Unis, en 1963, la Hollande, la Belgique, la Hongrie, l’Albanie, la Pologne et la Grande Bretagne, l’Australie, le Canada, la Colombie, le Brésil, la Thaïlande... rejoignent la liste des adeptes de la race. En 1968 c’est le Bouthan et l’Himalaya.

En 1970, de nombreuses association comme L’association française du Haflinger et « The Haflinger society of Great Britain ». En 1975, marque l’apogée du Haflinger avec la création de la « World Haflinger Fédération » regroupant l’ensemble des associations d’une vingtaine de pays à travers le monde.

■ La morphologie et le caractère

Les Haflingers ont une tête courte, sèche avec un chanfrein légèrement concave, les yeux sont vif, les oreilles petites et mobiles. L’encolure est longue et bien orientée, le garrot marqué et la croupe assez large. Les épaules sont longues, les bras et avant bras musclés. Son pied est très sûr.

L’Haflinger est rustique et a un bon caractère et possède des allures qui sont régulières et d’une grande amplitude.

■ L’élevage

Le Haflinger est présent sur l’ensemble du territoire français, mais plusieurs régions se distinguent par leur effectif plus important, comme la Bretagne, les Pays de Loire, la Bourgogne et la Picardie, suivies par l’Auvergne, le Limousin, l’Alsace, la Lorraine, le Midi Pyrénées et le Rhône Alpes.

■ L’utilisation

Entre le XIXème et XXème siècle, ils étaient utiliser dans les travaux agricole, il tirait la charrue, il menait les tombereaux de paille et de foin la semaine et le dimanche il était attelé pour aller au village. L’hiver, les routes étant impraticables il était attelé à des petits traîneaux.

De nos jours, l’Haflinger est utilisé pour l’équitation de loisirs, la randonnée, l’endurance et le Trec, l’attelage, le saut d’obstacles, la voltige, le ski jöering, le horse ball, le dressage.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com