L’Erlunchun

Quizz
L’appareil respiratoire
Les voies aérifères débutent par les naseaux ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Créé dans le milieu du XVIIème siècle par les Oroqen, l’Erlunchun est une race qui a été développée à partir de croisements entre le Mongol venant de Chine et le Helongjiangs et le Soulun, cette dernière race étant aujourd’hui disparue.

Élevé dans la Bannière autonome d’Oroqin, dans les chaînes montagneuses du Grand Khingan et du petit Khingan, dans la province du Heilongjiang et la région autonome de la Mongolie intérieur en Chine, l’Erlunchun est une race qui est en grand danger d’extinction.

La diminution des effectifs de la race est inquiétante et demande une protection d’urgence, elle qui a longtemps été a environ 1000 individus, était en 2006 à seulement 312 chevaux. Cette baisse est expliquée par les changements de vie qui ont eu lieu aux cours de ces dernières années chez le peuple Oroqens.

■ La morphologie et le caractère

Avec une taille moyenne de 1,29 mètre pour les juments et 1,37 mètre pour les mâles, l’Erlunchun, qui est un cheval fort et compact, est principalement gris mais peut également être bai.

Sa tête assez grosse au profil rectiligne a un front large, de grands yeux et de petites oreilles, son encolure musclée est portée horizontalement, son poitrail est large, ses épaules musclées sont inclinées, ses membres courts sont robustes, ses jarrets sont clos et ses sabots larges sont durs.

Son pelage en hiver et les crins de sa crinière et de sa queue sont particulièrement développés et longs.

Sensible et porteur, l’Erlunchun est capable de travailler dans la neige et de lutteur contre des prédateurs, comme le loup, grâce à son incroyable instinct de survie.

Sobre et endurant, il supporte très bien le froid, jusqu’à -50°C, mais également a des sécheresses.

Grâce à son pied sûr c’est un excellent cheval de montagne qui fait preuve d’une grande agilité dans les pentes.

■ L’utilisation

Avant tout cheval de selle, l’Erlunchun est très réputé pour ses performances dans la chasse où il est traditionnellement utilisé.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com