L’Eriskay

Quizz
Les robes composées
La robe isabelle est souvent associée à la présence d’une raie de mulet et de zébrures ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

Du fait des difficultés d’accès à l’île, le poney Eriskay est une race très ancienne, aussi pure que rare, descendante de poneys celtiques qui ont été domestiqués et amenés sur l’île d’Eriskay. Ils vivaient alors en troupeaux semi-sauvages sur ces îles, à l’ouest de l’Écosse. La race a été préservée des croisements du fait de son isolement. L’Eriskay représente le dernier survivant des poneys celtiques influencés par les races du nord (du type poney des îles Féroé et Islandais), et qui peuplaient autrefois toutes les Hébrides. Au XIXème siècle, il est croisé avec des chevaux plus grands et plus lourds pour le travail agricole. Les descendants de ces croisements, influencés par le Fjord, sont nommés « the cross » et sont assez proches de la race Highland.

En février 1972, une association est créée par des insulaires pour faire connaître ces poneys. Elle prend un nom en gaélique écossais, « Comman Each nan Eilean », soit la « société des chevaux de l’île ». Elle prend plus tard le nom secondaire d′« Eriskay pony society » pour mieux se faire reconnaître au niveau national et permettre de mieux localiser la race. En 1995, elle obtient la régulation de ces poneys à l’échelon européen.

C’est une race très menacée avec seulement 420 individus dans le monde. Les effectifs sont en augmentation grâce au travail des protecteur de la race. Des programmes d’élevage et de sauvegarde sont mis en place pour préserver l’Eriskay de l’extinction et de la consanguinité.

■ La morphologie et le caractère

L’Eriskay ressemble beaucoup à l’Exmoor, il a une grande tête au profil rectiligne et au front large, une encolure musclée, une croupe légèrement inclinée et des membres fins avec de petits sabots. Sa crinière et sa queue fournies lui permettent de se protéger contre les intempéries.

Le poney Eriskay a un caractère égal, calme et agréable, avec des allures confortables. Il est résistant et adapté des conditions climatiques rigoureuses. Il est de plus très fort pour sa taille et très endurant.

■ L’utilisation

Les poneys étaient autrefois bâtés pour transporter les algues et la tourbe. Désormais, ’Eriskay est surtout un cheval de loisir, apte à l’attelage et l’équitation pour enfants. Il peut être monté par un adulte, grâce à sa force. Ces caractéristiques en font un excellent poney de famille. L’île d’Eriskay étant très peu peuplée, avec seulement une trentaine d’enfants qui vont à l’école sur l’île, de nombreux enfants se rendent à l’école en chevauchant l’un de ces poneys.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com