L’Ardennais

Quizz
L’appareil digestif
Le vomissement est fatal chez le cheval ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

L’ardennais est considéré comme le descendant direct du cheval de solutré, ce qui en fait un des plus anciens chevaux de trait.

Lors de la guerre des Gaules, Jules César aurait été subjugué par cette race. Plus tard, l’Ardennais tira les pièces d’artillerie de Napoléon ainsi que les charrettes et les outils agricoles. L’Ardennais est réputé pour avoir survécu à la campagne de Russie.

Au cours de son histoire, il fut régulièrement croisé avec du sang oriental de façon à alléger quelque peu sa silhouette.

Aujourd’hui, ce cheval de trait mi lourd est souvent utilisé pour renouveler le sang d’autres races à sans froid.

Cantonné au rôle presque unique d’animal de boucherie durant deux décennies, l’Ardennais bénéficie au début du XXIème siècle d’un nouvel engouement dû au côté écologique de son utilisation. En France en 2009, il est devenu la quatrième race de cheval de trait la plus représentée en matière d’effectifs.

■ La morphologie

L’Ardennais est de type compact, trapu, sa tête est expressive, parfois un peu longue, avec une crinière bien fournie. L’encolure est de taille moyenne.

La poitrine est profonde et ample, le poitrail profond, les épaules très robustes, le dos assez court, le corps moyennement gros. Les reins sont musclés, la croupe est généralement double, avec des hanches suffisamment larges, des fesses, des cuisses et des membres très musclées.

La robe la plus courante est le bai et le rouan, souvent « pangaré », c’est-à-dire avec le bout du nez, le contour des yeux, l’intérieur des jambes et le ventre d’une teinte plus claire ou légèrement grise.

Il possède une santé de fer et un bon caractère.

■ L’élevage

Ce cheval aux fanons caractéristiques et originaire des Ardennes Belges et Françaises, ainsi que des contreforts de Vosges, de la Champagne et de la lorraine.

■ L’utilisation

L’ardennais est un cheval au caractère énergique, parfaitement adapté à tous types de travaux agricoles.

Il entretien les espaces verts, il fait le ramassage des ordures ménagères, des balades en calèche, participe à l’entretien des herbages, aux travaux forestiers.

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com