L’AQPS

Quizz
La jument
Si une jument se laisse approcher sans défense par un étalon, elle est prête à être fécondée ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.

■ Les origines et l’histoire

L’origine de l’AQPS (Autre que Pur Sang) est à rechercher dans des croisements entre le Pur Sang et d’autres races de sang présentes en France. Ce type de croisement remonte au XVIIIème siècle, mais la société qui gère la race n’est créée qu’en 1922. L’élevage démarre au centre et au sud de la Bourgogne, près de Cercy la Tour, avant de s’étendre à toutes les régions de France.

L’AQPS est une race récente qui a été reconnue en France en 2005. Il s’agit la d’un exemple type du registre qui finit par devenir une race à part entière. L’AQPS est issu de Pur Sang croisé avec, notamment, le Selle Français et l’Anglo Arabe, et ceci dans l’objectif d’avoir de bons chevaux de courses de plat et de courses de haies, où seul le Pur Sang Anglais étaient initialement compétents dans ce type de discipline.

Élevé en France et désormais reconnue, la race se porte bien avec plus de 1100 naissances par année environ.

■ La morphologie et le caractère

L’AQPS n’est pas vraiment caractérisé par sa race, mais plutôt par sa philosophie d’entraînement et le programme des courses auxquelles il participe. C’est un grand cheval athlétique, évoquant un robuste Pur Sang.

Il a une tête au profil rectiligne, une longue encolure, de longues jambes et des petits sabots quelquefois un peu fragiles comme ceux du Pur Sang.

Moins rapide que le Pur Sang avec lequel elle ne peut rivaliser dans les courses de plat, l’AQPS devient un redoutable adversaire dans les courses de haies grâce à son excellent coup de saut, sa résistance et son endurance.

C’est une race qui nécessite beaucoup d’entretien et des apports en nourriture, notamment l’hiver.

■ L’utilisation

L’AQPS est à la base élevé pour les courses de haies mais il peut convenir également à d’autres disciplines sportives.

Après leur carrière sur les hippodromes, ils peuvent être rééduqués pour faire des chevaux de concours de saut d’obstacles.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com