Le pansage au naturel

Quizz
Le pâturage
La croissance de l’herbe est environ deux fois plus lente en août et septembre qu’en mai et en juin ?

Citation cavalière
« Tous les hommes naissent égaux mais les meilleurs deviendront cavaliers. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
Jamais brossé à l’état naturel et encore moins douché, le cheval conserve dans son pelage toutes les huiles nécessaires à sa bonne isolation thermique et à son imperméabilité. Ses crins épais et longs le protègent des intempéries et lui permettent de chasser les insectes.

Son poil est implanté de façon à éliminer rapidement l’humidité en dirigeant le ruissellement de l’eau vers l’extérieur et vers le sol. En hiver, en plus de son long poil isolant, sa lèvre supérieur se pare parfois d’une véritable moustache, qui lui permet de manger sans se piquer sur les seules plantes non recouvertes par la neige, souvent des épineux comme le houx ou le genêt.

■ Les roulades

Le cheval se roule souvent dans la poussière l’été, et dans la boue l’hiver, pour parfaire encore l’isolation de son poil et lutter contre les insectes piqueurs. En effet, contrairement à ce que l’on est parfois tenté de penser, se rouler ne sert pas seulement au cheval à faire tourner en bourrique son soigneur après une heure d’un pansage méticuleux. Il peut ainsi gratter les zones qu’il n’atteint que difficilement autrement, sa souplesse étant limitée par rapport à celle d’un chien ou d’un chat.

Se rouler lui permet aussi de sécher s’il est trempé de sueur (ou après avoir été douché), et de se débarrasser des poils morts et de certains parasites. C’est également un moyen pour lui de se détendre après une séance de travail... ou après être resté sagement immobile pendant un long pansage.

■ Le grattage individuel

Bien que n’étant pas extrêmement souple, le cheval parvient toujours à se gratter là ou ça le démange. Il se roule, se frotte contre les arbres ou les clôtures ou utilise ses dents et ses sabots pour atteindre les zones délicates. Il montre alors un dextérité étonnante pour un animal de sa taille, se grattant délicatement derrière l’oreille du bout d’un sabot expert ou arrachant le poil mort de son dos avec ses incisives.

Certes un cheval qui se gratte beaucoup peut avoir une raison précise de le faire (présence de parasites ou d’une maladie de peau par exemple), mais tous les chevaux se grattouillent un peu de temps en temps. Cela leur permet d’éliminer les peaux mortes, les poils morts (notamment en période de mue), d’éventuelles petites croûtes, etc...

■ Le pansage mutuel

En liberté, le grattage est l’une des activités favorites des équidés. Comme citée précédemment, ils se grattent tout seuls avec les dents ou un sabot, en se frottant contre un arbre ou en se roulant dans la poussière... Mais ils utilisent aussi les services de leurs congénères pour se gratter des zones difficiles d’accès. Les chevaux apprécient beaucoup ces séances de pansage mutuel, chacun grattant l’encolure et le garrot de l’autre selon un rituel bien particulier.

Deux chevaux s’approchent face à face et se mettent le nez à hauteur du garrot l’un de l’autre. Le cheval qui initie le grattage commence par frotter le garrot ou l’encolure du voisin avec sa lèvre supérieur étendue. En général, l’autre cheval répond aux sollicitations du premier et tous deux se mettent vite à se « panser » mutuellement à grand renfort de coups de dents énergiques. Il s’agit pour eux de se gratter bien sûr, mais pas seulement, c’est aussi une façon de se montrer qu’on s’apprécie et de se détendre.

Seuls des individus de rang proche et qui s’entendent bien acceptent de se gratter mutuellement. Si un cheval de rang inférieur prend parfois l’initiative de « panser » l’un de ses supérieurs hiérarchique, c’est en général ce dernier qui met fin à la séance quand bon lui semble. Parfois, ce qui commence comme une séance amicale dégénère et le pauvre subordonné se retrouve éconduit avec morsures et hennissements.

Le pansage mutuel est également un moyen pour l’étalon de faire sa cour à une jument, il lui gratte d’abord doucement l’encolure avec ses dents. Selon les réactions de la jument, il décide ensuite de continuer son approche ou de remettre l’accouplement à plus tard.

■ Le principe de l’entraide

Quand le cavalier panse son cheval, il peut arriver que ce dernier se mette à frotter l’épaule de son soigneur du bout de sa lèvre. Cela signifie qu’il considère qu’on est en train de lui proposer une séance de grattage mutuel... on lui frotte le dos, il accepte de rendre la pareille, c’est le principe de l’entraide.

Si cette attention peut paraître flatteuse (c’est effectivement le signe que le cheval accepte l’homme comme allié), il vaut tout de même mieux faire attention. Les « grattouilles » amicales entre chevaux sont parfois très enthousiastes. Un cheval a la peau plus dure que celle de l’homme, et les coups de dents qu’il donne pour gratter peuvent parfois faire mal. Mieux vaut donc décourager gentiment ce comportement.

Un autre mode d’entraide pour la lutte contre les insectes consiste à ce que deux chevaux se placent tête bêche, la tête de l’un au niveau de l’arrière main de l’autre. Les mouvements de queue de chacun chassent ainsi les mouches et les taons de la tête du voisin.

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
Élevé sur l’île de Yonaguni et sur les îles de Ryukyu au Japon, le Yonaguni est une race très rare.
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Le Camargue est le dernier représentant vivant à l’état sauv...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
Un cheval qui se détend...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Le site « Au coeur des Chevaux » est géré par l’association Loi 1901 « Site et Vous » enregistrée sous le numéro W223001965 à la sous-préfecture de Lannion (22).
Reproduction interdite ® 2016 - 2017 Site-et-vous.com