La tonte

  Présentation et description
  Le quotidien
Quizz
Le horse ball
La cravache est interdite lors d’une partie de horse ball ?

Citation cavalière
« Qui veut un cheval sans défaut doit aller à pied. »
Coup de cœur
Si le cheval passe l’hiver au box, on peut être amené à le tondre pour éliminer son poil d’hiver qui le fait transpirer abondamment au travail et est long à sécher. En général, la tonte a lieu à la fin du mois de novembre, alors que la pousse du poil d’hiver est achevée.

Mais avant de faire quoi que ce soit, il faut s’assurer d’abord que le cheval accepte facilement la couverture. En effet, certains individus n’ont rien de plus pressé que de grignoter les boucles de poitrail ou de tirer sur les côtés de la couverture, ce qui ne manque jamais de la faire ou de la déchirer. On peut toujours essayer de mettre un répulsif, mais si on l’oubli, ne serait-ce qu’une fois, le cheval ne laissera pas passer une telle occasion de se faire les dents.

■ Les préliminaires de la tonte

Si on décide de tondre un cheval, il faut réunir d’abord tout le matériel nécessaire, c’est-à-dire une tondeuse avec des peignes de rechange, un bouchon pour enlever au fur et à mesure les poils tondus, éventuellement une époussette et, bien entendu, une couverture d’écurie correspondant à la taille du cheval. Certains chevaux très émotifs peuvent avoir besoin de tranquillisants, pour que la tonte puisse se faire dans des conditions acceptables de sécurité pour le soigneur et le cheval.

En premier lieu, il faut commencer par faire un pansage complet pour enlever un maximum de poussière et de peaux mortes. La tondeuse aura moins de difficultés à passer dans un pelage propre et sec, même s’il est très épais. Il faut prévoir le passage et le branchement du fil de la tondeuse, afin que le cheval ne puisse jamais marcher dessus, quelles que soient ses réactions.

Choisir ensuite le type de tonte que l’on veut faire.
  • La tonte de course (ou tonte en manteau) › Cette tonte convient aux chevaux effectuant un travail léger mais régulier.
  • La tonte « couverture » (tonte en sac ou tonte « light ») › Ce type de tonte est plus particulièrement adapté aux chevaux qui travaillent le week end ou pendant les vacances, et qui vivent au pré le reste du temps.
  • La tonte de chasse › Cette tonte est particulièrement adaptée aux chevaux utilisés en chasse à courre ou en sports équestres. En effet, ces derniers travaillent beaucoup et ont donc besoin d’être tondus, à l’exception des membres et de l’emplacement de la selle qui seront bien mieux protégés des épines, des chocs et des frottements divers par un pelage long.
  • Tonte de motif › Utilisé uniquement pour des raisons esthétiques, sur des chevaux calment exclusivement.
  • Tonte totale › Le tonte totale n’est pas conseillée sur des chevaux « maladroits » car les membres et le dessous de la selle ne sont plus protégés. Il est préférable de ne pas tondre les poils situés sur le garrot.

Délimiter à la craie le dessin de la partie du corps du cheval qui ne sera pas tondue. On peut ainsi suivre le trait avec la tondeuse et être sûr que le tracé sera droit et symétrique des deux côtés. Si on choisi de ne pas tondre les membres et la tête du cheval, il faut marquer la limite de tonte pour les mêmes raisons que précédemment.

■ La tonte du cheval

Il faut commencer à tondre à rebrousse poil à la limite où le cheval garde son poil d’hiver, c’est-à-dire la marque de la selle pour le tonte de chasse par exemple. Suivre les lignes parallèles à son premier passage pour qu’il n’y ait pas d’à-coups visibles dans la tonte. C’est un peu le même principe que pour la mise en couleur d’un dessin, où si on met des coups de crayon dans tous les sens sur un coloriage, cela se voit et donne un résultat inesthétique.

Les passage qui peuvent être difficiles à tondre sont le ventre du cheval, le haut de l’encolure et près des oreilles, entre les membres antérieurs et postérieurs. Si on rencontre des soucis pour toutes ces zones, que la patience et les friandises n’en viennent pas à bout, il est préférable de mettre le cheval sous tranquillisant et de tondre en priorité tous les endroits sensibles pendant qu’il est sous l’effet du médicament. On évite d’utiliser le tord-nez dans ce type d’opération, car il faut être sûr de pouvoir tondre très vite, or, c’est rarement le cas. Ce moyen de contention, par ailleurs très efficace, ne s’emploie que dans les soins de courte durée, 10 minutes environ, après ce délai la circulation sanguine de la lèvre supérieur du cheval n’est plus suffisante.

Lorsque la tonte est terminée, refaire un pansage rapide pour éliminer tous les poils tondus. Mettre ensuite la couverture d’écurie au cheval et bien entendu, il faut le récompenser par un mash très chaud.

Pour les plus exigeant une seconde tonte peut être nécessaire.

■ Tondre ou ne pas tondre

Les avis sont très partagés dans un sens comme dans l’autre avec, toujours, des arguments respectables d’esthétisme, de rapidité de séchage après le travail, de bonne santé, de contre naturel, de brillance du poil ou de poil terne.

En général, les chevaux à poil fin qui, dès les premiers froids ont une couverture au box, conservent ce poil fin jusqu’au beau jour. Ils n’ont pas de poussée importante qui justifie une tonte, ils sont, pour la plupart, pur sang, anglo arabes et arabes.

Les méthodes d’entraînement et d’utilisation sportive de ces chevaux entrent en ligne de compte. Par exemple, les pur sangs galopeurs après leur canter ont un long temps de pas qui leur permet, s’ils sont mouillés, de sécher sans avoir froid.

Les chevaux de sport, de selle et poneys de compétition qui, naturellement ont une plus grande épaisseur de poils et qui, pour diverses raisons (personnel moins nombreux, équipements, emplois du temps serrés) ont des conditions d’exploitation différentes et peut être moins attentionnées, exigent d’être en partie tondus pour faciliter un séchage rapide. Les trotteurs de courses bénéficient, dans certains centres, de salles d’eau chaude avec séchage et aires de repos sous lampe infrarouge.

Donc si un cheval mouille facilement et sèche lentement du fait de sa race ou de sa nature, il est préférable de le tondre.

  La sélection de la boutique
  Le quotidien
La boutique
Mangeoire de transport avec crochets en métal
Prix › 22.32 EUR
Selle chevigny Treadstone 17 Havane
Prix › 599.00 EUR
Surfaix de travail noir Karlslund
Prix › 203.21 EUR
Mors de bride dressage Stübben
Prix › 129.95 EUR
Sangle western de roping cintré en néoprène
Prix › 42.90 EUR
Rechercher
Article à la une
Le Choctaw est une race en danger même si elle a connu une progression depuis 2013.
Lire l'article  
Arrêt sur image
Vidéo de la semaine
Il était une fois... La classification du cheval
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Le site « Au coeur des Chevaux » est géré par l’association Loi 1901 « Site et Vous » enregistrée sous le numéro W223001965 à la sous-préfecture de Lannion (22).
Reproduction interdite ® 2016 - 2017 Site-et-vous.com