Les sauts sur place et les défenses

Quizz
L’amazone
Sur une selle amazone moderne, le cavalier doit placer sa jambe droite sur la fourche la plus basse ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
Le cheval peut effectuer différents mouvements de saut sur place soit parce qu’il est surpris, soit parce qu’il veut se défendre contre un congénère, un chien qui l’agresse, un homme, soigneur ou cavalier... Chez le cheval monté, la défense est un moyen de se soustraire aux aides, donc aux ordres du cavalier.

■ Le saut de mouton

Le saut de mouton est une défense effectuée à l’arrêt qui se caractérise par une projection verticale sur place à la suite d’un détente des autres membres. Ces sauts peuvent être un signe de gaieté chez le poulain en liberté. Chez le cheval monté, le saut de mouton est souvent une tentative faite pour désarçonner le cavalier.

Les sauts de mouton sont particulièrement spectaculaire chez les chevaux de rodéo américains sélectionnés à cet effet.

■ Le bond

Le bond est un saut effectué en défense durant la marche.

Il s’agit d’un saut soudain avec projection des membres antérieurs, puis des postérieurs, la réception se faisant dans le même ordre.

■ La cabrade ou cabrer

La cabrade est un mouvement effectué surtout par l’entier, plus rarement par le hongre ou la jument. L’animal prend appui sur ses postérieurs pour se dresser en soulevant l’avant main du sol. Ce mouvement exécuté en défense l’expose à se renverser sur le dos.

Chez l’entier l’avant main libérée peut effectuer des mouvements violents avec les sabots pour frapper ce qui motive la défense. L’animal peut alors présenter un réel danger pour l’homme qui l’approche ou le conduit.

Quand un cheval attaché effectue une cabrade on dit qu’il « tire au renard ». Toute rupture brusque de l’entravement, peut entraîner une chute mortelle (fracture du rahis cervical), le cheval tombant sur le dos.

■ La ruade

La ruade est une défense que l’on observe surtout chez la jument et qui lui sert physiologiquement à éloigner le mâle en dehors des périodes d’oestrus. L’animal, prenant appui sur les antérieurs en abaissant l’encolure, soulève ses postérieurs, puis les détend brusquement.

La trajectoire des postérieurs, est toujours dans l’axe du corps vers l’arrière. De ce fait, autant on s’expose à être blessé en se tenant derrière une jument, autant il y a peu de risques à demeurer à ses côtés.

■ L’acculement

L’acculement est une défense qui consiste à reculer en encapuchonnant la tête et en arrondissant le dos. La marche vers l’arrière, souvent désordonnée, peut s’accélérer.

Si le cheval est attaché, l’acculement entraîne l’animal à « tirer au renard ».

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Le site « Au coeur des Chevaux » est géré par l’association Loi 1901 « Site et Vous » enregistrée sous le numéro W223001965 à la sous-préfecture de Lannion (22).
Reproduction interdite ® 2016 - 2017 Site-et-vous.com