Le pas

Quizz
Les sens
Un cheval carencé en sodium ou en calcium présente des comportements de léchage ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
Le pas est la plus lente des allures du cheval. Son cycle est caractérisé par quatre temps d’égale durée et il y a toujours au moins deux membres en appui sur le sol. Suivant le cas, le contrôle de l’amplitude des mouvements de l’encolure permet au cavalier de régler la vitesse de progression de sa monture.

Les deux bipèdes gauche et droit participent au mouvement avec une égale amplitude : le mouvement est symétrique.

L’ordre des mouvements des membres est identique quel que soit le membre par lequel la marche début, par exemple, antérieur droit, postérieur gauche, antérieur gauche, postérieur droit, antérieur droit, postérieur gauche...

Durant ce cycle de protraction, puis de rétraction des membres, l’encolure s’abaisse de haut en bas et se tourne l’atéralement, ce qui à chaque engagement des antérieurs, favorise la protraction de l’épaule, et les mouvements d’engagement des postérieurs.

■ Le pas ordinaire

Le pas ordinaire est une allure qui permet une vitesse limitée ne dépassant guère 6 kilomètres à l’heure.

L’examen de la piste montre que l’empreinte du membre postérieur recouvre exactement celle de l’antérieur correspondant : on dit que le cheval se « juge ».

Selon la taille, la foulée, c’est-à-dire la distance entre les empreintes consécutives des deux antérieurs, avoisine 90 centimètres à 1 mètre, ce qui fait une progression corporelle de 1,8 à 2 mètres par cycle ou temps locomoteur.

■ Le pas allongé

Le cheval peut allonger ou raccourcir son pas, ce qui s’accompagne d’une variation de l’amplitude des mouvements de l’encolure et d’une modification de la piste.

Au pas allongé, l’amplitude du mouvement du balancier cervical s’accroît. L’empreinte du postérieur dépasse celle de l’antérieur, on dit que le cheval se « méjuge ». La vitesse peut atteindre alors 8 à 9 kilomètres à l’heure.

■ Le pas raccourci

Au contraire, le pas peut être raccourci par réduction de l’amplitude des oscillations du balancier cervical, surtout lorsque le cheval effectue un ramener, c’est-à-dire rapproche sa tête du poitrail.

Dans ce pas rassemblé, l’empreinte du pas postérieur se trouve en arrière de celle de l’antérieur droit homologue : on dit que le cheval se « déjuge ».

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com