Les robes simples

Quizz
La tête
Le cheval a une vision semblable à celle de l’homme ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
A la différence des robes composées, les robes simples ne sont composées que d’une couleur pour les poils et les crins, toutefois il peut y avoir des nuances au niveau de la crinière et de la queue et quelques particularités sur le pelage.

■ La robe blanche

Très rare, la robe blanche correspond à une peau dépigmentée (albinos). La plupart des chevaux d’apparence blanche (caractère qui s’amplifie avec l’âge) sont en réalité des chevaux gris et portent donc cette dernière couleur dans leur signalement et non pas le blanc.

La robe blanche du cheval est, dans le domaine de l’hippologie, une couleur de robe où l’animal possède un pelage complètement blanc sans aucune tache ou marque, une peau uniformément rose et des yeux bleus ou foncés.

La robe blanche est également associée à une maladie génétique grave nommée le syndrome du poulain blanc, qui fait mourir les poulains quelques heures après la naissance.

■ La robe alezane

La robe alezan est une robe de couleur fauve tirant vers le jaune. Les poils et les crins sont de la même couleur, mais peuvent être de deux tonalités légèrement différentes. On distingue les nuances alezan foncé et alezan brûlé (couleur café torréfié).

Les crins et les extrémités étant de la même couleur ou d’une nuance plus claire que la robe, mais jamais plus foncés que celle-ci, contrairement à la robe baie. On distingue plusieurs types de robes alezanes, d’alezan clair à alezan brûlé, couleur du café torréfié, quasiment marron.

La robe alezane est caractéristique de quelques races telles que le Trait de la Forêt Noire, toujours alezan brûlé aux crins lavés, et le Suffolk punch. Elle est fréquente chez le Breton.

■ La robe noire

La robe noire a des poils et des crins de la même nuance. Elle est exceptionnelle chez les chevaux de sang, car ceux qui sont d’apparence noire voient leur robe plutôt décrite comme bai brun foncé.

La robe noire est un critère obligatoire dans le standard de plusieurs races de chevaux telles que le Mérens, le Frison et le Minorquin. Elle est fréquente chez de nombreuses autres telles que le Shire.

La classification des robes noires sur les papiers officiels des chevaux varie en fonction des pays. En France, les chevaux noirs à marques fauves, dits « noir pangaré », sont considérés comme noirs, mais ce n’est pas le cas dans la plupart des autres pays, dont les États Unis.

■ La robe café au lait

La robe café au lait est de couleur brun-jaune, avec une nuance claire ou foncée. Elle peut quelquefois être confondue avec le palomino, mais un œil expérimenté reconnaîtra immédiatement une robe café au lait, car elle est plus foncée.

Les crins de la crinière et de la queue sont plus clair que le pelage, il ne peut en aucun cas y avoir des crins noirs.

Pour les robes à tonalités foncées, on utilise parfois l’adjectif « zain » quand la robe est totalement dépourvue de poils blancs, mais les documents officiels conseillent de proscrire ce terme.

■ La robe palomino

Appelée communément café au lait au crins lavés, la robe palomino est une couleur de robe d’apparence dorée chez le cheval, souvent vue par erreur comme une race. Génétiquement, la robe palomino provient de la dilution d’une robe de base alezane par un unique allèle du gène crème. Attestée par des sources écrites et iconographiques dès la plus haute antiquité, elle est assez rare en l’absence d’un élevage sélectif, ce qui la rend d’autant plus recherchée.

La couleur typique est celle d’une « pièce d’or neuve », avec des crins proches du blanc. Comme beaucoup d’autres robes du cheval, le palomino peut être modifié par l’action de gènes supplémentaires.

■ La robe crème

C’est une robe rare que l’on trouve, par exemple, chez le cheval Crème et le Trait Crème Américain (American Cream Draft). Elle se distingue par son pelage et ses crins qui sont d’une couleur très proche du blanc, que l’on pourrait qualifier de blanc cassé.

La peau du cheval est rose et les yeux sont bleus, il peut y avoir des marques blanches, comme les balzanes et les marques sur la tête.

Le perlino est extrêmement proche de la robe crème, la seule différence réside dans la couleur des crins qui sont plus foncés que chez la robe crème, généralement d’une teinte marron très claire.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com