Les robes mélangées

Quizz
Le horse ball
Seuls les capitaines peuvent s’adresser à l’arbitre pendant un match ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
Ces robes ont des poils mélangés de deux ou trois couleurs. Les robes à deux couleurs séparées sont parfois appelées « robe à un poil », elles peuvent être baie, isabelle ou souris. Dans le cas des robes à deux couleurs mélangées, les poils ou les crins peuvent avoir deux couleurs, ils sont intimement mélangés avec parfois des condensations de poils formant des taches d’une couleur plus accentuée, ces robes sont parfois appelées « robe à deux poils ».

■ La robe aubère

La robe aubère est caractérisée par un mélange intime de poils blancs et de poils jaunes. Les poils blancs doivent être pratiquement aussi nombreux que les poils jaunes (sinon la couleur de la robe est dite alezan aubérisé).

Selon la tonalité d’ensemble, on distingue l’aubère clair ou foncé. Dans le langage courant, lorsque la couleur d’ensemble est semblable à celle de la fleur de pêcher, on parle de robe pêchard. Lorsque les poils blancs et rouges forment de multiples taches, le cheval est dit « mille fleurs », ou « fleur de pêcher ».

■ La robe grise

La robe grise résulte d’un mélange de poils blancs et noirs en proportions variable. Selon la nuance d’ensemble, on trouve des robes gris clair, gris foncé et gris fer.

Dans le langage courant, lorsqu’il y a une hétérogénéité dans la nuance du gris, similaire à l’aspect d’un ciel avec de petits nuages, on parle de gris pommelé. De même, si la robe comporte des taches blanches ou noirs, on la qualifie d’étourneau et, si elle possède quelques poils roussâtres, elle est dénommée tourdille.

■ Les différentes robes grises

Le gris est clairOrdinaire ou foncé, suivant que les poils blancs ou noirs prédominent.
Le gris de ferIl a une teinte bleuâtre qui fait qualifier le cheval de gris bleu ou de bleu.
Le gris ardoiséIl est d’un bleu plus sombre que le gris de fer.
Le gris rouannéIl est composé de poils blancs, noirs et rouges mélangés, ces derniers moins abondants.
Le gris pommeléIl présente des taches circulaires formées par des cercles foncés circonscrivant des zones plus claires. Lorsque le cheval vieillit, les pômmelures disparaissent d’abord sur le corps, puis sur les membres.

■ La robe louvet

La robe louvet à un peu l’aspect du pelage du loup. Les poils bruns et les poils rouges, mélangés, tendent à s’éclaircir de l’extrémité des poils à la base.

Après la tonte, le cheval semble donc être vêtu d’une robe plus clair.

La robe louvet peut également être formée de poils rouges et de poils bruns, mélangés en touffes.

■ La robe pie

La robe pie conjugue deux couleurs, on dit souvent que le cheval à « deux robes ». En effet, des zones blanches alternent avec des taches d’une autre couleur dont la tonalité peut parfois varier.

Selon la dominance de l’une ou de l’autre couleur et les caractéristiques de la couleur autre que le blanc, la dénomination de la robe varie.

Quand le blanc domine, on place le mot pi en premier (pie alezan, pie bai, pie noir...), dans le cas contraire, on le signale en second (alezan pie, bai pie, noir pie...).

Les robes pie où aucune des deux couleurs n’est le blanc sont très rare.

■ Les variantes des robes pies

Le TobianoCe pie a presque systématiquement des balzanes haut chaussées aux quatre membres, des tâches blanches qui franchissent la ligne dorsale (on a l’impression qu’on lancé un un pot de peinture sur le dos du cheval), des tâches blanches qui sont orientées plutôt verticalement avec des bords généralement nets, il n’y a souvent, sur la tête pas d’autre tâche que celle des marques, les crins sont le plus souvent bicolores (envahis par le blanc).
L’ovéroCe un plus rare, dont les tâches blanches ont un dessin plutôt horizontal, se situe surtout sur les flancs, l’encolure ou le ventre du cheval et traversant rarement la ligne dorsale, il y a beaucoup de blanc sur la tête et au moins un membre reste de la couleur de la robe (les trois autres comportent des balzanes).
Le SabinoCe pie est appelé aussi caliquot et comporte quatre balzanes blanches haut chaussées, du blanc au bas du ventre et sur la tête, le contour des tâches blanches a un aspect dentelé.
Le BalzanCe pie est appelé aussi splashed white et est extrêmement rare, le blanc s’étend sur le ventre avec des bordures sont nettes et les quatre membres sont blancs, tout comme le bas de la tête.

■ La robe rouanne

La robe rouan n’est pas en soi une robe du cheval, mais un gène qui donne un mélange de poils blancs sur une autre robe de couleur foncée. Ces poils blancs n’atteignent généralement pas la tête du cheval ni le bas de ses membres, et rarement ses crins.

Un cheval rouanné ne change pas (ou très peu) de couleur au cours de sa vie, contrairement aux chevaux gris qui naissent de couleur foncée (généralement noirs ou bais) et s’éclaircissent avec l’âge.

Les chevaux rouans ont toujours la peau foncée, sauf sous leurs marques blanches (balzanes, liste en tête…) où elle est rose. En général, les chevaux rouans possèdent assez peu de marques blanches.

■ La robe tachetée

Appelé improprement « robe léopard », cette robe est recouverte de petites taches de couleur sur un fond blanc recouvrant en partie ou totalement le corps du cheval. Elle est souvent l’emblème des chevaux de la race Appaloosa, ce qui quelquefois implique que l’on nomme cette robe par le nom de cette race plutôt que par le terme officiel qui est « robe tachetée ».

■ Les variantes de robes tachétées

Le type Few spotsIl représente une robe entièrement recouverte par des taches colorées qui sont de très petite taille, comme le pelage d’un dalmation ou de certains félins.
Le type Capé Appelé aussi blanket par les anglo saxons, il a une avant main qui est souvent unie et l’arrière main blanche. De petites ou grosses taches de couleur peuvent y apparaître (spotted blanket) et les bords sont nets.
Le type Flocons de NeigeIl est constitué de petites taches blanches semblables à des flocons qui sont réparties sur tout le corps.
Le type MarbréAppelé également mazzblaijed ou varnish roan, il est souvent confondue avec le pie et le rouan. Il se présente comme parsemé de poils blancs, sauf sur les zones osseuses comme la tête, le garrot, les épaules et les hanches.
Le type GivréAppelé également « frost », il présente des taches blanches sur les reins ou les hanches avec des poils blancs, plus ou moins nombreux, sur la ligne du dos.

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com