Les antérieurs

Quizz
Le pansage au naturel
Il est très fréquent qu’un cheval frotte le bout de sa lèvre sur l’épaule d’un soigneur quand celui-ci le panse ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
Les membres antérieurs, ou antérieurs, sont formées des régions allant de l’épaule au sabot. Les deux premiers segments du membre antérieur sont disposés en regard de la partie avant de la cage thoracique.

■ L’épaule

La base osseuse de l’épaule est constituée par l’omoplate (ou scapula).

De très puissants muscles relient l’épaule, d’une part, au balancier cervical (ils tendent à tirer le membre vers l’avant), d’autre part, au thorax vers l’arrière et à l’interars.

La longueur et l’obliquité de l’épaule conditionnent les possibilités d’amplitude des mouvements.

L’épaule doit être bien musclée, sans être empâtée par le tissu adipeux.

■ Le bras

Le bras, soutenu par l’humérus, doit être long. L’angle formé par la scapula et l’humérus varie selon la spécialisation du cheval : il est ouvert chez le trotteur, ce qui favorise l’extension du membre, et plus fermé chez le galopeur.

Le bras se termine par la région du coude, articulation dont le relief anatomique est l’olécrane, partie proximale de l’ulna, ou cubitus. Cette zone doit être éloignée du thorax où passent les sangles du harnachement, afin d’éviter toute blessure.

Les muscles qui unissent la scapula à l’olécrane jouent un rôle important dans la propulsion ; aussi doivent-ils être particulièrement bien développés.

■ L’avant-bras

L’avant-bras a comme base osseuse le radius, complété vers l’arrière par un ulna, ou cubitus, très réduit chez le cheval, composé de l’olécrane et d’une tige osseuse qui diminue rapidement vers le bas ; cette tige est réunie au radius par de puissants ligaments transmettant les forces mécaniques depuis l’olécrane.

L’avant-bras est nettement détaché du corps. Sa direction, en station, doit être parfaitement verticale. En face interne, l’avant-bras porte une excroissance cornée, la châtaigne, qui serait le vestige d’un doigt ayant régressé durant l’évolution. L’avant-bras doit avoir une bonne longueur, permettant d’amples foulées, une bonne musculature sans empâtement (avant-bras sec).

■ Le genou

Le genou, qui est comparable au poignet de l’homme, relie l’avant-bras au canon. Il est formé d’un ensemble complexe de petits os, ou os du carpe, unis par de très nombreux ligaments. A sa face antérieure, juste sous la peau, passent les tendons des muscles extenseurs. Sa face postérieure est marquée par la saillie d’un os volumineux, l’os pisiforme, contre lequel se trouvent les tendons des muscles fléchisseurs du doigt, contenus dans des gaines. Le coulissement de cet ensemble de tendons est assuré par des synoviales tendineuses fragiles, complétant les synoviales articulaires.

Tout accident blessant la face antérieure du genou (genou couronné) peut entraîner des lésions très préjudiciables à la marche, prédisposant le cheval à buter et donc à faire tomber son cavalier. Des cicatrices sur la face antérieure du carpe sont donc des indications très défavorables.

En station, dans ses aplombs naturels, le genou ne doit pas présenter d’angulation, et le canon doit être dans le prolongement vertical de l’avant-bras. La projection de la face antérieure du genou en devant de sa ligne idéale d’aplomb se nomme arqûre ; on dit aussi que le cheval est brassicourt. Le défaut inverse se dénomme genou creux. Ces défauts indiquent une prédisposition aux accidents tendineux. En regardant de face, on peut constater que certains chevaux ont les genoux écartés vers l’extérieur, avec les coudes plus serrés que la normale : ils sont panards.

La conformation inverse caractérise les chevaux cagneux. Ces défauts d’aplombs entraînent souvent des heurts des membres entre eux aux grandes allures, heurts responsables de contusions dénommées atteintes. En outre, chez ces chevaux, les transmissions des forces mécaniques dans les tendons, aux grandes allures, sont anormales du fait des surcharges que provoque la mauvaise position des rayons osseux.

Un cheval panard et cagneux est toujours beaucoup plus fragile qu’un cheval aux aplombs normaux. Si les genoux sont vers l’intérieur, alors que les canons sont normaux, on dit que le cheval a des genoux de bœuf.

■ Le canon

La région formée par le canon en avant et les tendons en arrière correspond à la paume de la main humaine, réduite à un seul doigt.

La partie osseuse du canon est formée par le métacarpien principal flanqué dans sa partie haute, ou région proximale, de deux métacarpiens rudimentaires, vestiges des doigts 2 et 4 atrophiés lors de l’évolution. La partie postérieure comprend, en arrière, les cordes tendineuses provenant des muscles fléchisseurs des doigts, et, plus en avant, entre les métacarpiens rudimentaires, le ligament suspenseur du boulet.

Les tendons transmettent les forces de propulsion durant la marche ; ils jouent, de plus, un rôle d’amortisseur, aussi leur intégrité est-elle essentielle pour la locomotion. Toute déformation du tendon est le signe d’une inflammation (tendinite).

■ Les différents applombs des antérieurs de face

■ Les différents applombs des antérieurs de profil

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com