L’appareil respiratoire

Quizz
Les antérieurs
La direction de l’avant-bras, en station, doit être parfaitement verticale ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
L’appareil respiratoire permet la fourniture de l’oxygène indispensable aux métabolismes énergétiques et l’élimination de l’anhydride carbonique (gaz carbonique). Chez le cheval, il présente un développement très important par suite de l’adaptation à la course et de la sélection qui n’a retenu que les sujets présentant les conformations les plus aptes à l’effort.

Il est formé de trois parties :
  • Des voies aérifères qui conduisent l’air du milieu extérieur aux poumons,
  • De la partie active des poumons formée de l’ensemble des alvéoles pulmonaires où le sang reçoit l’oxygène de l’air et rejette l’anhydride carbonique,
  • De l’ensemble des muscles de la cage thoracique qui mobilisent les gaz respiratoires en faisant varier le volumes des alvéoles à la manière d’un soufflet.

■ Les naseaux

Les voies aérifères sont particulièrement développées, importantes et complexes chez le cheval. Elles débutent par les naseaux qui peuvent s’ouvrir très largement sous l’effet des puissants muscles de la face.

Les gaz passent ensuite dans les cavités nasales où ils sont en contact avec la muqueuse des cornets, très étendue, fortement vascularisée, et au niveau de laquelle l’air inspiré se réchauffe et l’air expiré perd de la chaleur.

■ Les sinus

Les cavités nasales sont complétées par des cavités intra-osseuses. Les sinus (le sinus frontal étant le plus développé) et les poches gutturales, prolongements de la trompe d’Eustache reliant le pharynx à l’oreille moyenne et qui sont propres aux équidés.

On ne connaît pas le rôle physiologique exact des sinus et des poches gutturales, mais les affections de ces cavités peuvent entraîner, surtout pendant l’effort sportif, des hémorragies, dénommées épistaxis d’effort, très fâcheuses, car elles peuvent provoquer l’arrêt d’un cheval en course.

■ Le larynx

L’air traverse ensuite le pharynx, puis le larynx avant de pénétrer dans la trachée. Le larynx présente un rétrécissement, la glotte, qui s’ouvre largement pendant l’inspiration et se referme légèrement pendant l’expiration. Les mouvements des muscles du larynx sont commandés par le nerf récurrent. Ils interviennent activement dans la phonation, provoquant le hennissement en association avec une expiration contrôlée, la glotte étant fermée par la mise en tension des cordes vocales. A la suite de lésions du nerf récurrent, les muscles du demi-larynx gauche, plus rarement du demi-larynx droit, peuvent être paralysés et la corde vocale atone flotte dans l’ouverture de la glotte.

Aux grandes allures, le cheval présente alors des difficultés respiratoires qui s’accompagnent d’un bruit plus ou moins fort, anormal, dénommé cornage. Les échanges respiratoires sont réduits et les performances possibles diminuées. Dans les cas les plus graves, le cheval s’asphyxie littéralement pendant la course, au point de perdre connaissance et de tomber. Le cornage est un vice rédhibitoire. Il peut être guéri grâce à une intervention chirurgicale bien codifiée.

■ Les bronches

Après la trachée, l’air se répartit dans les bronches, puis dans les bronchioles, avant d’accéder aux alvéoles. Le son produit par le passage de l’air dans ces tuyaux de plus en plus fins peut être entendu au moyen du stéthoscope. En procédant à une auscultation, le praticien peut ainsi constater des modifications en cas d’altération des bronches (inflammations ou bronchites) ou du tissu alvéolaire (pneumonies, emphysèmes).

La zone physiologiquement active pour les échanges est formée de l’ensemble des alvéoles pulmonaires. La surface d’échange est évaluée à 11 centimètres carrés par gramme de poids corporel chez le cheval, soit une surface totale de 500 centimètres carrés chez un cheval de course de taille moyenne. Cette surface est assez caractéristique de l’aptitude à l’effort, elle n’est que de 7 centimètres carrés par gramme chez l’homme, mais atteint 100 centimètres carrés par gramme chez la chauve-souris, qui doit fournir un effort musculaire énorme et prolongé durant le vol.

■ Les muscles respiratoires

Les muscles respiratoires sont les muscles intercostaux, situés au niveau des parois de la cage thoracique, et le diaphragme qui sépare la cage thoracique de la cavité abdominale.

■ Le volume courant

Chez le cheval au repos, le volume de gaz pénétrant dans les voies aérifères pendant un cycle respiratoire, ou volume courant, est de 6 à 8 litres. La fréquence respiratoire varie de 7 à 15 mouvements par minute, ce qui mobilise environ 60 litres d’air par minute pour un cheval moyen de 450 kilogrammes. Pendant la course, la fréquence peut dépasser 45 mouvements par minute, le volume courant atteindre 20 litres et plus, créant des échanges qui peuvent être multipliés par dix par rapport au repos.

La capacité d’acquérir de l’oxygène s’accroît avec le développement de l’appareil respiratoire durant l’entraînement, mais aussi avec la richesse du sang en hémoglobine. Ce volume maximal d’oxygène utilisable est un critère très fidèle pour définir l’aptitude sportive à l’effort, très utilisé chez l’homme, il est très difficile techniquement à étudier chez le cheval, qui supporte mal de respirer au travers d’un masque pendant un travail.

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com