L’équitation islandaise

Quizz
Le membre postérieur
Le membre postérieur est peu chargé par la masse corporelle ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
L’équitation islandaise est une équitation spécifique réservée aux chevaux Islandais qui ont la particularité d’avoir comme allure naturelle le tölt et l’amble. Les épreuves d’équitation islandaise servent à mettre en valeur ces deux allures.

■ Le cheval

L’histoire de l’Islandais est liée à la colonisation de l’Islande par les Vikings qui débute au IXème siècle. Cette race est issue du croisement de chevaux d’origine nordique, est apparentée au Fjord et au Tarpan, avec des poneys des îles britanniques rapportés en butin par les Vikings. En 982, le parlement islandais « l’Althing » vote plusieurs lois dont celle interdisant l’importation de chevaux d’Islande, l’élevage se poursuit alors en vase clos sans apport de sang étranger. Les chevaux développent d’ailleurs une grande résistance à la consanguinité. A la fin du XIXème siècle, des chevaux Islandais sont exportés pour travailler dans les mines écossaises et polonaises. Très vite, le caractère volontaire, travailleur et son pied sûr l’amènent hors des mines, pour un travail de loisir.

Le cheval Islandais est endurant, fougueux et a conscience de sa propre valeur. Mais il a aussi bon caractère, il est patient et surtout, il aime les enfants. En plus des allures équestres normales, le pas, le trot et le galop, l’islandais maîtrise également le tölt et souvent l’amble. Alors que le tölt est inné, l’amble n’est quant à lui pas maîtrisé par tous les poneys Islandais. L’Islandais atteint une vitesse digne d’un galop à bride abattue. Si l’assiette est bonne, le cheval ne secoue presque pas le cavalier, ce qui est très confortable pour celui ci, et permet de voyager sur des longues, distances.

■ La compétition

Les épreuves sportives d’équitation Islandaise sont définies selon le règlement de la FEIF, Fédération Internationale des Eleveurs de chevaux Islandais.

En France, la FFE et la FFCI ont établi un règlement de compétition d’Equitation Islandaise et adapté une grande variété d’épreuves pour tous les niveaux et âges de cavalier.

Comme toute compétition de haut niveau, les juges recherchent une parfaite harmonie entre le cavalier et le cheval. En ce qui concerne le cheval, ils veille à :
  • La pureté des allures : régularité, cadence, amplitude, rectitude, vitesse,
  • L’expression générale : charisme, énergie, beauté,
  • L’engagements des postérieurs, l’élévation et l’engagement des antérieurs, et une position de tête harmonieuse,

■ Le championnat de France

Tous les ans ont lieu des compétitions d’équitation islandaise. Elles sont ouvertes aux cavalier de toutes catégories d’âge confondues et proposent des épreuves officielles, selon les critères internationaux de la FEIF (site internet en anglais) mais aussi des épreuves de loisir où se mêlent aisément jeux et performances.

La FFCI organise depuis quelques années un Championnat de France. Ce championnat est qualificatif car le cavalier devra participer à certaines compétitions préalables pour prétendre à un titre de champion de France, il reste toutefois une compétition ouverte à tous en termes de participation. Ce championnat permet de monter devant des juges officiels de qualité internationale.

■ La compétition en Islande

En Islande, il existe depuis toujours des rencontres traditionnelles où se rassemblent tous les amoureux du cheval Islandais, les gaedingakeppni.

Le Landsmot, le rassemblement le plus connu, a lieu tous les deux ans, sur une semaine. Initialement il s’agissait d’une rencontre festive et conviviale, le Landsmot s’est rapidement professionnalisé et est devenu la référence pour tous les éleveurs et cavaliers islandais. Cette manifestation, qui réunit entre 10.000 et 15.000 personnes, propose un championnat pour les jeunes chevaux, des épreuves d’allures, des courses d’amble et des compétitions dédiées aux jeunes cavaliers.

■ Les championnats du monde

Les championnats du Monde des chevaux Islandais ont lieu tous les deux ans sur le continent européen et sont organisés par la FEIF (site internet en anglais). Chaque pays membre peut envoyer une équipe de ses meilleurs chevaux et cavaliers. Les championnats du Monde ne peuvent jamais se tenir en Islande puisque aucune importation de chevaux n’est autorisée, les chevaux de l’équipe d’Islande quittent d’ailleurs leur île de manière définitive.

■ Les pistes

Les pistes doivent être plates et fermes, en sables ou des pistes cendrées comme celles des hippodromes, car ce type de sol favorise le travail des allures et la musicalité des mouvements.

■ La piste ovale

Les épreuves dites « d’allures » ont lieu sur une piste ovale d’un périmètre de 200 mètres à 250 mètres. Les juges sont placés au centre de la piste sur des fauteuils pivotants pour observer au mieux les couples qui évoluent. Ils attribuent des notes sur dix pour chaque exercice spécifique de l’épreuve. La note finale attribuée est la moyenne de toutes les notes intermédiaires.

Les différentes épreuves sur la piste ovale sont :
  • Le tölt T1
Le couple cavalier et cheval doit présenter un tour au tölt lent, revenir au pas et changer de main. Il doit alors montrer un tölt lent sur les petits côtés et allonger nettement la foulée sur les longs côtés. Enfin, il doit montrer du tölt à vitesse très rapide (jusqu’à 30 à 40 kilomètres par heure).
  • Le tölt T2
Il s’agit de l’épreuve « rênes longues » où le couple cavalier et cheval montre du tölt à vitesse libre dans un premier temps. Puis, il doit présenter un cheval au tölt lent. Enfin, l’épreuve se termine par la présentation d’un cheval au tölt (lent ou plus) en tenant les deux rênes dans la même main. Il doit y avoir le moins d’intervention possible de la part du cavalier.
  • Le quatre allures V1
La couple cavalier et cheval doit présenter les allures suivantes dans l’ordre de son choix et sur la main de son choix :
  1. Le tölt lent,
  2. Le trot lent à trot moyen,
  3. Le pas moyen,
  4. Le galop lent à galop moyen,
  5. Le tölt rapide.
  • Le cinq allures F1
La couple cavalier et cheval doit présenter les allures suivantes dans l’ordre de son choix et sur la main de son choix :
  1. Le tölt lent à tölt moyen,
  2. Le trot lent à trot moyen,
  3. Le pas moyen,
  4. Le galop lent à galop moyen,
  5. L’amble de course (montré uniquement sur les longs côtés).

■ La piste en ligne droite

Les épreuves de course d’amble se déroulent sur une piste en ligne droite d’une longueur de 250 mètres. Les juges départagent les couples que forment le cavalier et le cheval par la vitesse par la maîtrise de l’allure, c’est à dire que le cheval doit conserver l’amble et qu’il peut être noté sur les transitions.

Les épreuves sur la piste en ligne droite sont :
  • Amble P1
Cette épreuve se déroule sur la piste d’amble de 250 mètres. Au signal de départ, les cavaliers partent à l’allure de leur choix. A partir de 50 mètres et jusqu’à l’arrivée, les chevaux doivent être à l’amble de course.
  • Amble PP1
Le cheval s’engage au pas, trot ou au tölt. Entre la ligne de départ et les 20 mètres, il prend le galop. Entre 20 mètres et 40 mètres, il passe à l’amble de course. A partir de 140 mètres et avant les 210 mètres le cheval doit revenir au tölt, trot ou pas. De plus, une partie du passage (entre 40 mètres et 140 mètres) est chronométré. En cas d’égalité sur les notes obtenues, le temps départagera les ex aequo.

Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com