Le bridon ou le filet

Quizz
La tête
Les barres sont des zones dépourvues de dents ?

Citation cavalière
« Vivre avec les chevaux c’est être connecté au présent. »
Voir les citations  
Coup de cœur
Notice
Les démarches officiels doivent se faire auprès de l’IFCE , la FFE et les Haras Nationaux , elles seules sont habilitées à vous guider dans ce domaine.

Le site « Au cœur des chevaux » a été réalisé avec le plus grand soin. Si malgré la vigilance dont il a fait l’objet certaines informations étaient incomplètes ou erronées, nous vous serions reconnaissant de nous contacter.
Le bridon ou le filet, qui ne comporte qu’un seul mors, convient à la plupart des chevaux et cavaliers, son action étant plus ou moins sévère selon le type d’embouchure employées. Un cavalier qui n’a pas besoin de maîtriser fortement sa monture, en course et en promenade par exemple, doit se servir d’un bridon.

Ils est composé d’une sous gorge (qui l’empêche de passer au-dessus des oreilles), d’un frontal (qui l’empêche de reculer derrière les oreilles), d’une têtière, de deux montants, d’un mors qui agit sur la bouche, de deux rênes grâce auxquelles le cavalier peut effectuer les aides de direction et généralement d’une muserolle.

Il est impératif de choisir un bridon qui convient à son activité et à sa monture. Un mors trop sévère ou avec une action inadaptée à l’activité ne peut donner que de mauvais résultat. Le matière du bridon est aussi à prendre en considération, chacune d’entre elle offre des inconvénients et des avantages.

Même si elle reste facultative, la muserolle est souvent ajoutée au bridon, suivant son type, elle empêchera le cheval de passer son mors de côté ou d’ouvrir trop la bouche.

■ La forme et la matière

Il existe différentes formes de bridons (et de brides) qui se déclinent dans différentes matières. Chacune de ces déclinaisons offre ses avantages et ses inconvénients.

■ Le bridon en cuir plat

Le bridon en cuir plat est solide et n’est pas onéreux, c’est le modèle le plus commun, il a des finitions et une esthétique insuffisante et peut dans certains cas être irritant s’il n’est pas doublé.

■ Le bridon en cuir rond

Le bridon en cuir rond est esthétique et a une finition soignée, toutefois, il demande un entretien régulier pour que les coutures restent en bon état, il est difficile à réparer et il est souvent onéreux.

■ Le bridon en cuir demi rond

Le bridon en cuir demi rond est solide, confortable, et souvent esthétique, il a le désavantage d’avoir le frontal et la muserolle qui sont parfois trop larges pour les chevaux ayant une tête fine.

■ Le bridon synthétique doublé

Facile d’entretien, le bridon en caoutchouc doublé supporte bien l’humidité et a souvent des couleurs originales. Mais il est très difficile à réparer et doit la plupart du temps être bien doublé pour ne pas irriter le cheval.

■ Le bridon en têtière doublée

Le bridon en têtière dédoublée diminue la pression exercée sur les oreilles et la nuque du cheval. On doit obligatoirement utiliser des pièces particulières si on doit les remplacer (sous-gorge, frontal et têtière).

■ Les rênes

Les rênes sont de longues lanières souples en cuir tenues en main par le cavalier et rattachées aux mors. Elles permettent de conduire et contrôler les mouvements du cheval.

■ Les rênes Brédies

Les rênes Brédies sont adaptées aux adultes de tous niveaux, elles permettent de garder une bonne accroche en cas sueur, même sans gants. L’entretien de ces rênes est difficile car la saleté se met facilement dans les tresses, de plus elles sont souvent trop épaisses pour des petites mains.

■ Les rênes en caoutchouc

Les rênes en caoutchouc sont adaptées aux adultes de tous niveaux, elles permettent de garder une bonne accroche en cas se sueur, même sans gants et leur entretien est facile. Elles ont toutefois tendance à fondre à cause du soleil ou à l’usure et sont souvent trop épaisses pour des petites mains.

■ Les rênes en cuir lisse

Les rênes en cuir lisse sont adaptées à tous les cavaliers et de tous niveaux. Pouvant être utilisées pour une bride, elles permettent une bonne précision dans les actions de mains et sont faciles d’entretien, par contre elle glisse facilement en cas de pluie ou de sueur.

■ Les rênes éducatives

Les rênes éducatives sont adaptées aux cavaliers débutants. Elles ne glissent pas en cas de pluie ou de sueur et ont des repères de couleurs qui permettent de garder les rênes ajustées, elles ont toutefois tendance à fondre à cause du soleil ou à l’usure.

■ Les rênes Hunter

Les rênes Hunter sont adaptées à tous les cavaliers et de tous niveaux. Pouvant être utilisées pour une bride, elles permettent une bonne précision dans les actions de mains, elles ont tendance à glisser en cas de pluie ou de sueur et leur entretien est difficile.

■ Les rênes de randonnée

Les rênes de randonnée sont adaptées à tous les cavaliers de tous niveaux et conviennent pour la pratique de l’équitation de loisirs, les promenades et les randonnées.

Elles sont faciles à entretenir, se détachent facilement et leur grande longueur permet de marcher facilement devant le cheval. Par contre, si le cheval est de petite taille, il faut faire attention à la longueur des rênes pour qu’elle ne traîne pas par terre quand le cavalier est monté.

■ Les rênes en sangles

Les rênes en sangles sont adaptées à tous les cavaliers de tous niveaux et ne glisse pas en cas de pluie ou de sueur. Elles sont difficile à entretenir et se déforme avec l’usure.

■ La muserolle

La muserolle est la partie du filet destinée à empêcher le cheval d’ouvrir exagérément la bouche pour se soustraire à l’action des mains, si celles-ci sont trop sévères. Elle s’ajuste de différentes façons et a une action plus ou moins stricte sur le chanfrein ou le bout du nez du cheval selon sa conception.

■ La muserolle française

La muserolle française est la plus courante, elle s’ajuste à deux travers de doigts sous l’hypophyse zygomatique sans être trop serrée. Elle passe toujours sous les montants du filet pour ne pas entraver la direction. Elle agit sur le chanfrein du cheval et elle est peu contraignante puisqu’elle limite seulement l’ouverture de la bouche.

Elle peut s’adapter sur un bridon ou une bride, elle s’avère confortable et sa sévérité est modulable en fonction de la largeur (plus la muserolle est étroite, plus elle est sévère), par contre elle est peu efficace sur les chevaux présentant des défenses à rééduquer.

■ La muserolle allemande

La muserolle allemande est la plus rarement employée car elle a une action sévère et contraignante que certains chevaux refusent parfois violemment. Elle s’ajuste devant le mors sans être trop serrée.

Elle agit sur le bout du nez du cheval et interdit toute ouverture de la bouche. On la reconnaît facilement au fait que les montants, les parties supérieur et inférieur de la muserolle sont réunis par de petits anneaux en acier permettant un ajustement plus précis.

Elle est souvent disponible sur des bridons bon marché et de ce fait il est difficile de trouver une muserolle avec une partie supérieure qui n’est pas trop grande.

■ La muserolle croisée

La muserolle croisée ou italienne est assez fréquemment utilisée malgré qu’elle soit un peu plus complexe à ajuster. Elle se compose de deux parties indépendantes coulissant l’une sur l’autre, croisées et réunies sur le chanfrein du cheval par une pièce de cuir.

La première partie s’ajuste comme une muserolle française et la seconde partie comme une muserolle allemande sans toutefois en avoir la sévérité. Il faut trouver, pour chaque partie, la longueur adaptée au cheval et cela prend parfois un peu de temps surtout pour un cavalier inexpérimenté.

Elle offre l’avantage de bien répartir les appuis de la muserolle, elle peut toutefois irriter les chevaux au niveau des apophyzes zygomatiques.

■ La muserolle irlandaise

La muserolle irlandaise est en fait une muserolle française munie d’un passant, situé sur le chanfrein, destiné à accueillir une courroie en cuir plate qui se place devant le mors. Elle joue le même rôle que la muserolle croisée, mais elle est plus simple à ajuster.

Elle nécessite toutefois d’être bien réglée pour ne pas pincer la commissure des lèvres du cheval.

■ Le muserolle Kineton

Le muserolle Kineton est adaptée pour le bridon, elle offre l’avantage de mieux positionner le mors, notamment pour les chevaux ayant une langue épaisse et ceux passant la langue par-dessus le mors.

Toutefois elle peut blesser les chevaux à la commissure des lèvres et n’empêche pas le cheval d’ouvrir la bouche.

■ La muserolle suédoise

La muserolle suédoise (pull back ou crank noseband), est une muserolle épaisse et rembourrée placée comme une muserolle française, très fréquente en compétition de dressage de haut niveau car elle se marie bien à la bride double. Elle se ferme en coulissant et peut donc potentiellement serrer très fort la tête du cheval en poussant les joues sur les dents.

Les avis divergent sur la sévérité de la muserolle suédoise, pour certains elle n’empêche pas le cheval de pouvoir faire sortir sa langue de sa bouche, tandis que d’autres estiment cependant qu’elle s’apparente à un « engin de torture ».

Il est possible de lui ajouter une seconde muserolle passant devant le mors, comme pour une muserolle combinée.

  La sélection de la boutique
Rechercher
Article à la une
En 1911 ou 1912, un poulain blanc allait devenir le fondateur d’une race de chevaux... Le Camarilo White
Lire l’article  
Vidéo de la semaine
Chaque cheval est unique et peut être identifié grâce à ses ...
Voir la vidéo  
Arrêt sur image
La tête d’un Caspien...
Voir l’image  
Aimer notre page Facebook
Épingles sur Pinterest
Laisser un commentaire

Les informations affichées sur ce site internet ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif exclusivement. Pour plus d’informations consultez les informations légales.
Reproduction interdite ® 2016 - 2018 Au-coeur-des-chevaux.com